Liens d'accessibilité

Bolt, tête d'affiche d'une compétition par équipes d'un nouveau genre


Usain Bolt (JAM) de la Jamaïque regarde Andre De Grasse (CAN) du Canada alors lors de la course des demi-finales masculines de 100m au Olympic Statium à Rio de Janeiro, Brésil, 14 août 2016.

La superstar du sprint débute samedi à Melbourne sa dernière saison lors d'un rendez-vous par équipes au concept novateur, les Nitro Athletics, opposant six formations de 24 athlètes.

Le Jamaïcain de 30 ans, qui n'a plus couru depuis les JO-2016 de Rio où il a ajouté trois nouveaux titres olympiques à son exceptionnel palmarès, sera le capitaine d'une équipe "All Stars", opposée à cinq sélections nationales (Australie, Chine, Japon, Grande-Bretagne et Nouvelle-Zélande), et pourrait encaisser près de 700.000 euros pour sa participation, soit environ le double de ce qu'il négocie habituellement en meeting.

Cette compétition inédite comprend notamment des épreuves originales comme des relais en demi-fond et en haies, des relais mixtes, ainsi qu'un "élimination mile" au cours duquel les concurrents les plus lents seront sortis après chaque tour, jusqu'à qu'il ne reste plus que trois adversaires encore en lice.

Deux autres soirées sont prévues à Melbourne, les 9 et 11 février.

"Nous voulons simplement que ça soit plus excitant, j'ai hâte de voir comment le public va réagir à ce que l'on fait", a déclaré vendredi le recordman du monde du 100 m et du 200 m à l'aube de la dernière année de son immense carrière.

Les Nitro Athletics ont également reçu le soutien appuyé du président de la Fédération internationale d'athlétisme Sebastian Coe qui y voit le moyen de "révolutionner" une discipline dont l'image est ternie depuis plusieurs mois par différents scandales de corruption et de dopage.

"L'athlétisme est un sport global suivi partout dans le monde mais nous avons besoin d'évènements qui ramènent son côté sympa, les enfants, le public et ajoutent une dimension supplémentaire aux tournois qui génèrent des records comme les championnats du monde. Nous avons besoin d'idées braves et audacieuses qui ancrent les supporteurs autour d'une gamme d'évènements", avait estimé Coe début janvier.

Bolt ne sera pas seul pour tenter d'ameuter les foules: il pourra compter sur le champion olympique du 400 mètres haies l'Américain Kerron Clement, et le sprinteur jamaïcain Asafa Powell.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG