Liens d'accessibilité

L'agence antidrogue nigériane veut extrader un sénateur vers les Etats-Unis


L'agence antidrogue nigériane s'employait à permettre l'extradition aux Etats-Unis d'un sénateur accusé par Washington de trafic de drogues, et dont l'histoire aurait inspiré une célèbre série télévisée américaine.

Buruji Kashamu est recherché depuis des années par les Etats-Unis pour son rôle supposé dans un trafic d'héroïne, mais assure être victime d'une erreur d'identité.

Il avait été arrêté en décembre 1998 en Grande-Bretagne mais avait réussi à convaincre les autorités britanniques que les faits de trafic de drogue concernaient son frère et que les enquêteurs américains confondaient les deux hommes.

Un tribunal britannique l'avait libéré en 2003 et M. Kashamu était rentré au Nigeria, où il est devenu un des grands financeurs du Parti démocratique populaire (PDP), au pouvoir de 1999 jusqu'aux élections de 2015.

En 2015, alors que la police nigériane s'apprêtait à accéder aux demandes répétées d'extradition de Washington, M. Kashamu a poursuivi en justice le gouvernement américain, dénonçant le risque d'un "enlèvement illégal imminent au Nigeria".

Mais la semaine dernière, la Cour d'appel de Chicago a rejeté ces poursuites, ouvrant la voie à une éventuelle relance de la procédure d'extradition.

L'agence antidrogue nigériane (National Drug Law Enforcement Agency, NDLEA) cherche actuellement à surmonter les obstacles juridiques internes au Nigeria pour arrêter et extrader Buruji Kashamu.

"Il a une ordonnance du tribunal (nigérian) empêchant le NDLEA de l'arrêter, nous avons également intenté une action pour annuler cette ordonnance, et le processus est en cours", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la NDLEA, Mitchell Ofoyeju.

"Nous allons certainement relancer la procédure d'extradition, et une fois que le tribunal aura décidé qu'il peut être extradé alors nous n'aurons d'autre choix que d'appliquer la décision du tribunal", a-t-il ajouté.

M. Kashamu a déclaré récemment au quotidien nigérian Punch qu'il ne se laisserait pas faire.

Les accusations contre le sénateur découlent de l'arrestation d'un trafiquant transportant 6,4 kilogrammes d'héroïne, à l'aéroport O'Hare de Chicago en 1994, selon la justice américaine. Durant son interrogatoire, cet homme avait identifié M. Kashamu, qui habitait alors au Bénin, comme le chef de cette opération de transport d'héroïne.

M. Kashamu serait l'un des inspirateurs d'une série américaine à succès ("Orange is the New Black") basée sur le best-seller autobiographique qui racontait la vie en prison de Piper Kerman après sa condamnation pour blanchiment d'argent lorsqu'elle travaillait pour un "baron de la drogue ouest-africain".

Avec AFP

XS
SM
MD
LG