Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Niger

Niamey se félicite de la coopération militaire avec Berlin

Le chancelier allemand Olaf Scholz et le président nigérien Mohamed Bazoum à Niamey le 23 mai 2022.

Le président du Niger, Mohamed Bazoum, a salué lundi la coopération militaire avec l'Allemagne comme "un modèle" à suivre par les autres partenaires de son pays, à l'issue d'une rencontre à Niamey avec le chancelier allemand Olaf Scholz.

Pour sa mission "Gazelle" de formation des forces spéciales nigériennes dans l'ouest du Niger, "l'Allemagne a fait de grands investissements dans les infrastructures, la construction d'aérodromes, de bâtiments, et assure une formation de grande qualité qui est appréciée de façon tout à fait singulière par notre armée", a déclaré M. Bazoum lors d'une conférence de presse conjointe avec M. Scholz.

"Je voudrais vous féliciter pour le travail que nous avons accompli ensemble et qui va désormais être un modèle vers lequel nous allons aiguillonner tous nos autres partenaires", a-t-il ajouté. Le chef de l'Etat nigérien a souhaité une prolongation de la mission "Gazelle" qui s'achève fin 2022.

Olaf Scholz a indiqué que le Parlement allemand "a déjà donné son feu vert à une prolongation". "Il faut qu'on voit quelles sont les perspectives d'avenir et quels sont les détails de (la poursuite) de cette coopération", a-t-il ajouté, estimant cependant "que le succès atteint jusqu'à présent est vraiment déjà une bonne motivation pour continuer".

Le chancelier allemand a rendu visite lundi matin aux soldats allemands de "Gazelle" dans la région de Tahoua (ouest) et affirmé avoir pu constater "à quel point c'est vraiment un succès". Il a estimé que "la situation sécuritaire au Sahel est très difficile", et qu'il fallait "vraiment une bonne coopération pour assurer la sécurité dans la région".

Il a rappelé que son pays était prêt "à continuer à fournir" sa "contribution" à la Mission des Nations unies au Mali (Minusma). Selon lui, "il est clair que cette situation (sécuritaire) ne s'améliorera pas avec la présence de mercenaires russes au Mali", et "il est d'autant plus important d'avoir une très bonne coopération ici (au Niger) avec vous".

Plusieurs pays du Sahel – Mali, Niger et Burkina Faso – sont confrontés aux activités meurtrières de groupes jihadistes liés à Al Qaïda et à l'Etat islamique qui menacent également de déstabiliser plusieurs pays du Golfe de Guinée plus au sud.

Après le Sénégal et le Niger, le chancelier allemand doit se rendre en Afrique du Sud où il est attendu dans la soirée de lundi.

Toutes les actualités

Dix migrants clandestins retrouvés morts dans le désert nigérien près de la Libye

Un groupe de migrants tient des banderoles pour protester contre la violence contre les réfugiés lors de la visite du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés Filippo Grandi à Agadez le 21 juin 2018

Dix corps de migrants clandestins ont été retrouvés cette semaine en plein désert, près de Dirkou dans le nord du Niger proche de la Libye, a-t-on appris jeudi auprès du ministère ngérien de la Défense.

"Dix corps sans vie de migrants clandestins (...) sommairement enterrés dans des fosses", ont été découverts par une patrouille militaire à une trentaine de km de la ville de Dirkou, frontalière de la Libye, selon le bulletin hebdomadaire du ministère de la Défense qui ne précise pas la date de cette découverte macabre.

Le ministère indique qu'"une enquête est en cours pour élucider les circonstances de (ces) morts".

Un élu d'Agadez a déclaré jeudi à l'AFP qu'il était "fort possible que ces migrants retrouvés morts aient été abandonnés par leur passeur".

Dirkou, située dans la région d'Agadez, est un point de passage incontournable pour le trafic de migrants, d'armes et de drogues vers la Libye voisine ou l'Europe. Elle abrite également des sites aurifères artisanaux qui attirent des milliers de Nigériens et de ressortissants de pays voisins.

Les opérations de sauvetage de migrants sont fréquentes dans le désert hostile du Sahara, surtout vers la Libye.

Mercredi, les services de secours libyens ont indiqué avoir retrouvé vingt personnes mortes de soif en plein désert de Libye, près de la frontière avec le Tchad.

De nombreux migrants ouest-africains tentent de passer par la Libye pour atteindre les côtes méditerranéennes et ainsi gagner l'Europe. Ils se rassemblent généralement à Agadez, la grande ville du nord nigérien, où se trouvent des réseaux de passeurs.

Selon les autorités d'Agadez, il est fréquent que des véhicules transportant des migrants tombent en panne dans le désert ou que les passeurs se perdent, ou encore abandonnent leurs passagers par crainte des postes de contrôle ou des patrouilles militaires. Certains migrants meurent de déshydratation.

Dans le but de décourager les passeurs, Niamey avait pourtant voté en 2015 une loi érigeant en crime le trafic de migrants, passible de peines pouvant aller jusqu'à 30 ans de prison.

Mais malgré cette mesure, des migrants empruntent "de nouvelles routes plus dangereuses" pour entrer en Libye, selon une source sécuritaire.

Portrait d'un ex-jihadiste nigérien repenti

Portrait d'un ex-jihadiste nigérien repenti
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:30 0:00

Reprise timide de la culture du poivron nigérien à Diffa

Reprise timide de la culture du poivron nigérien à Diffa
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:06 0:00

"Les civils doivent être la pièce maitresse de toute stratégie sécuritaire au Sahel"

"Les civils doivent être la pièce maitresse de toute stratégie sécuritaire au Sahel"
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:05:47 0:00

Nouvelle taxe pour les opérateurs de télécommunications en RDC; condamnation de Comercial Santy

Nouvelle taxe pour les opérateurs de télécommunications en RDC; condamnation de Comercial Santy
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:25 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG