Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

LeBron James s'enflamme et Cleveland prend le large à la NBA


LeBron James, Cleveland, le 29 avril 2018.

Avec ses 43 points et 14 passes décisives, LeBron James a de nouveau écoeuré Toronto qui a subi sa deuxième défaite consécutive à domicile et se retrouve, comme en 2016 et 2017, au bord de l'élimination face à Cleveland.

Deux jours après une victoire laborieuse et quasi inespérée (113-112 après prolongation), Cleveland n'a cette fois laissé aucune chance aux Raptors.

Quand "King James" s'est réveillé au retour des vestiaires, Toronto n'a pu que constater les dégâts: le triple champion NBA a fait basculer la rencontre très serrée jusque-là (63-61 pour Toronto à la pause) durant le 3e quart-temps où il a marqué 15 points.

Il a enfoncé le clou en 4e période avec dix points, bien aidé par Kevin Love qui a répondu à ses nombreux détracteurs avec ses 31 points et 11 rebonds.

>> Lire aussi : LeBron James qualifie Cleveland en NBA

"Dès ce matin, j'ai senti qu'il allait faire quelque chose de grand. Cela fait quatre saisons qu'on joue ensemble, c'est peut-être le match où il m'a le plus impressionné", a assuré Love.

James, 33 ans, continue d'affoler les statistiques et de faire cauchemarder les Raptors: il a dépassé pour la quatrième fois depuis le coup d'envoi des play-offs le seuil des 40 points.

La franchise canadienne, éliminée des play-offs par Cleveland en 2016 (finale de conférence 4-2) et 2017 (2e tour, 4-0) va devoir réaliser un exploit pour faire tomber les Cavaliers alors que les deux prochains matches, samedi et lundi, auront lieu dans l'Ohio.

Son duo-vedette Kyle Lowry et DeMar DeRozan, a été limité à 45 points (18 sur 33 au tir), soit deux points de plus que le seul LeBron James.

- "On ne va pas baisser la garde" -

"On n'a pas joué comme on sait jouer, on n'a pas répondu présent lors du 3e quart-temps: à nous maintenant de montrer qui on est vraiment", a espéré l'entraîneur de Toronto, Dwane Casey.

>> Lire aussi : Golden State et La Nouvelle-Orléans implacables à la NBA

Il ne faudra pas compter sur un coup de pouce de Cleveland, a prévenu James.

"Cette victoire est très importante pour nous, c'est une belle victoire d'équipe, mais on ne va baisser la garde", a-t-il assuré.

Dans l'autre demi-finale de conférence, Boston mène également deux victoires à zéro, mais ses prochains matches auront lieu à Philadelphie.

La franchise la plus titrée de l'histoire de la NBA a effacé un déficit de 22 points avant de s'imposer 108 à 103 devant son public.

Les statistiques sont largement en sa faveur: elle n'a jamais perdu une série de play-offs lorsqu'elle a remporté les deux premiers matches, ce qui s'est produit à 36 reprises dans sa glorieuse histoire.

>> Lire aussi : Retour gagnant du Warrior Curry en NBA

Mais il faudra éviter son catastrophique début de match: après une entrée en matière timide, Boston a en effet plongé durant le 2e quart-temps pour se retrouver distancé 45 à 24 à sept minutes de la pause.

Les Sixers, portés par leur pivot camerounais Joel Embiid (20 pts, 14 rbds), semblent alors hors d'atteinte.

Mais Jayson Tatum (21 points) a réveillé les Celtics qui ne comptaient plus que six points de retard en regagnant les vestiaires.

Le rookie Jaylen Brown, longtemps incertain car blessé aux adducteurs, a fait la différence dans le 4e quart-temps avec ses 13 points, tandis que le prodige de Philadelphie Ben Simmons était limité à un seul point en 31 minutes de jeu.

"C'est le résumé de notre saison: cette équipe ne baisse jamais les bras, elle se bat", a analysé Tatum.

- Les résultats des matches du 2e tour des play-offs NBA disputés jeudi:

CONFERENCE EST

. A Toronto,

Cleveland bat Toronto 128 à 110

Cleveland mène deux victoires à zéro

. A Boston,

Boston bat Philadelphie 108 à 103

Boston mène deux victoires à zéro

Avec AFP

XS
SM
MD
LG