Liens d'accessibilité

NBA - La série de Westbrook prend fin, celle de Golden State continue


Russell Westbrook

Pour la première fois depuis le 25 novembre, Russell Westbrook n'a pas fini une rencontre d'Oklahoma City avec un "triple double" dimanche, tandis que Golden State n'a plus enchaîné deux défaites de suite en saison régulière depuis avril 2015.

L'impressionnante série de Westbrook s'est arrêtée à sept "triple doubles" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) de suite.

Contre Boston (99-96), il a marqué 37 points, capté 12 rebonds et réussi six passes décisives: il lui a donc manqué quatre passes décisives pour dépasser les légendes de la NBA, Oscar Robertson (1961) et Michael Jordan (1989) qui, comme lui, ont aligné sept "triples" consécutifs.

Le N.0 d'Oklahoma City est en bonne compagnie: outre Robertson et Jordan, ce club très fermé est complété par Wilt Chamberlain, avec ses neuf "triples" de suite en 1969.

Mais Westbrook a rapidement évacué sa fin de série, préférant se focaliser sur la réaction d'orgueil lors du "money time" de son équipe qui a pris l'avantage à seulement deux minutes de la sirène.

"Cela montre l'état d'esprit de cette équipe: elle se bat jusqu'au bout", s'est-il félicité après cette 15e victoire du Thunder (6e).

De son côté, Golden State, surclassé à Memphis (110-89) samedi, est resté fidèle à ses bonnes habitudes: après une défaite, les Warriors rebondissent dès le match suivant, comme ils l'ont prouvé face à Minnesota (116-108). Il faut maintenant remonter à avril 2015 pour trouver trace de leurs deux dernières défaites consécutives en saison régulière, la plus longue série du genre dans l'histoire de la NBA.

- Les Knicks dominent les Lakers -

"C'est vraiment l'une de nos séries que je trouve les plus impressionnantes", a insisté Steve Kerr, dont l'équipe collectionne depuis 2014 les records NBA.

Mais cette série a paru compromise pendant une bonne partie de la rencontre tant le champion 2015, sa star Stephen Curry en tête, a été méconnaissable.

"On a manqué d'énergie", a admis Kerr qui a pointé du doigt le calendrier infernal de son équipe, avec cinq matches à l'extérieur en sept jours.

Il a fallu attendre la quatrième période pour que le champion 2015 et finaliste 2016 retrouve son basket fluide et prenne le dessus sur les Timberwolves qui ont compté jusqu'à dix points d'avance (88-78).

Sous l'impulsion de Klay Thompson (30 pts), Golden State a assommé Minnesota au début de la dernière période en lui infligeant un cinglant 25-4.

Curry s'est réveillé en fin de rencontre pour finir avec 22 points, tout comme Kevin Durant, tandis que la jeune et talentueuse garde de Minnesota, Andrew Wiggins, Zach LaVine et Karl-Anthony Towns, a totalisé 75 points.

Avec cette 21e victoire en 25 matchs, Golden State affiche toujours le meilleur bilan de NBA.

Le duel entre les Lakers et les Knicks, deux des franchises les plus connues de la planète à la recherche de leur gloire passée, a tourné à l'avantage des visiteurs (118-112) grâce à Kristaps Porzingis (26 pts) et Derrick Rose (25 pts).

En bas de classement, Philadelphie s'est offert une rare victoire à l'extérieur à Détroit (97-79). Malgré ce deuxième succès consécutif, les Sixers sont toujours derniers de la conférence (6 v-18 d), mais ont laissé à Dallas le pire bilan du Championnat 2016-17.

Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches de dimanche:

LA Lakers - New York 112 - 118

Phoenix - La Nouvelle-Orléans 119 - 120

Détroit - Philadelphie 79 - 97

Oklahoma City - Boston 99 - 96

Minnesota - Golden State 108 - 116

Avec AFP

XS
SM
MD
LG