Liens d'accessibilité

NBA - Golden State, Houston et LeBron James fidèles à leurs habitudes


Kevin Durant de Golden State Warriors, MVP saison 2013-14, Oklahoma City, le 6 mai 2014. (AP Photo/Sue Ogrocki)

Les Warriors ne perdent pas leurs bonnes habitudes en NBA: surpris à domicile par Memphis vendredi, Golden State a renoué avec la victoire dès dimanche, tandis que Houston continue d'impressionner avec une 8e victoire de suite et que LeBron James s'est offert un énième fait de gloire.

Deux jours après son incroyable effondrement devant son public face à Memphis (128-119), après avoir compté jusqu'à 24 points d'avance, Golden State s'est imposé 117 à 106 à Sacramento.

Les Warriors n'ont pas séduit, en particulier lors des deux premières périodes où ils ont été apathiques, mais ils ont assuré l'essentiel et démontré une nouvelle fois leur impressionnante capacité à digérer les revers. Il faut en effet remonter à avril 2015 pour trouver trace de deux défaites consécutives en saison régulière.

Grâce à Stephen Curry (30 pts) et Kevin Durant (28 pts), la franchise d'Oakland affiche le meilleur bilan de Championnat 2016-17 avec 32 victoires pour seulement six défaites.

Mais les Warriors doivent se méfier des Houston Rockets, l'équipe en forme du moment, qui a remporté 19 de ses 21 derniers matchs et se tient en embuscade à la 3e place de la conférence Ouest (30 v-9 d).

James Harden et ses coéquipiers ont décroché une huitième victoire consécutive, à Toronto (129-122), après avoir été mené jusqu'à la dernière période.

Encore relégués à onze points (93-82) en fin de 3e quart-temps, les Rockets ont débordé les Raptors avec leur défense agressive.

Harden a fini la rencontre avec 40 points, dix rebonds et onze passes décisives, soit son dixième "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) de la saison.

- James dans le club des 10.000 paniers -

"Chacun dans cette équipe se bat pour ses coéquipiers: en attaque, on enchaîne les paniers et en défense, on fait tout ce qu'il faut, même le petit geste, pour faire la différence", s'est réjoui "The Beard" (littéralement la barbe).

A 27 ans, il rêve du trophée de MVP que convoite aussi le meneur d'Oklahoma City Russell Westbrook: le meilleur marqueur du Championnat 2016-17 a déjà collectionné de son côté 17 "triples", dont un la veille contre Denver.

Autre prétendant au titre de MVP, qu'il a déjà remporté à quatre reprises, l'inévitable LeBron James.

Cleveland s'est fait peur à Phoenix: les champions en titre avaient pourtant idéalement débuté la rencontre contre le Suns en bouclant le premier quart-temps avec 13 points d'avance (41-28), puis en comptant jusqu'à 22 points d'avantage.

Mais ils se sont effondrés durant la 3e période et ont laissé revenir Phoenix dans le match, indécis jusque dans la dernière minute, où "King James", bien épaulé par Iman Shumpert, a fait la différence.

Cleveland continue de caracoler en tête de la conférence Est avec 28 victoires en 36 matchs, soit quatre succès de plus que son dauphin, Toronto.

Durant la première période, "King James" a un peu plus cimenté sa place dans l'histoire de son sport: il a marqué à la 3e minute son deuxième panier de la soirée, ce qui l'a propulsé dans le club des joueurs ayant inscrit 10.000 paniers dans leur carrière.


Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés dimanche:

Memphis - Utah 88 - 79

LA Lakers - Orlando 111 - 95

Phoenix - Cleveland 116 - 120

Toronto - Houston 122 - 129

Portland - Detroit 124 - 125 2 a.p.

Sacramento - Golden State 106 - 117

Milwaukee - Washington 101 - 107

LA Clippers - Miami 98 - 86

Brooklyn - Philadelphie 95 - 105


Avec AFP

XS
SM
MD
LG