Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

George sans pitié pour Indiana, Houston sans rival en NBA


L'ex-Indiana Pacer Paul George (24) contre l'ex-Miami Heat LeBron James (6), Indianapolis, Ie 28 mai 2014

Paul George n'a pas manqué son retour à Indiana et a conduit Oklahoma City à une laborieuse victoire (100-95) mercredi, tandis que Houston a surclassé Charlotte (108-96) et continue de survoler la concurrence.

Pour son premier match à Indianapolis depuis son départ pour Oklahoma City l'été dernier, George n'a pas été épargné par les supporteurs des Pacers.

L'ancien arrière d'Indiana (2010-17) a été copieusement sifflé à son entrée sur le terrain et dès qu'il a eu le ballon en mains.

Visiblement nerveux, "PG" a livré un match sans relief (12 points, 3 sur 14 au tir), mais il a été décisif dans la dernière minute.

Alors qu'Indiana, qui comptait encore onze points de retard à quatre minutes de la sirène (94-83), était revenu à une longueur (96-95), George a réussi une interception et marqué deux lancers francs dans la foulée.

"Il a montré qu'il avait un incroyable sang-froid, il n'a pas très bien +shooté+, mais son apport en défense a été capital", a analysé son entraîneur Billy Donovan.

"Je suis content que ce cirque autour de ce match soit terminé, je ne sais pas ce que les supporteurs d'Indiana attendaient de moi, mais j'ai donné mon maximum comme je l'ai appris lors de mon passage ici", a de son côté insisté George.

Cette 13e victoire de la saison, en 27 matches qui place OKC en 8e position à l'Ouest, doit aussi beaucoup à Steven Adams, une fois n'est pas coutume meilleur marqueur d'OKC avec ses 23 points.

Russell Westbrook était, comme George, dans un jour sans face aux paniers adverses (3 sur 17 au tir), mais il s'est offert son 9e "triple double" de la saison (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) avec 10 points, 17 rebonds et 12 passes décisives.

11e victoire de suite pour Houston

Victor Oladipo qui a rejoint Indiana cet été dans la cadre de l'échange de George, a marqué 19 points avec une réussite en berne (9 sur 26 au tir).

Mais la meilleure équipe actuelle de NBA est sans conteste Houston qui a aligné une onzième victoire de suite contre Charlotte.

Les Rockets avaient déjà match gagné dès le début du deuxième quart-temps: ils ont compté jusqu'à 26 points d'avance (49-23) sous la conduite de l'impressionnant duo James Harden et Chris Paul.

Harden, meilleur marqueur du Championnat 2016-17, n'a pas eu à forcer son talent (21 pts) pour dominer de bien inoffensifs Hornets.

"On s'amuse beaucoup en ce moment, on enchaîne les victoires, mais il y a encore des choses à améliorer, ce n'est que la saison régulière", a rappelé Paul (31 pts).

Malgré Dwight Howard très en jambes (26 pts, 18 rbds), Charlotte s'enfonce et s'éloigne des play-offs (13e, 10 v-17 d).

Boston reste solidement installé en tête de la conférence Est (24 v-6 d) après son succès face à Denver (124-118) grâce aux 33 points de Kyrie Irving.

Mais les Celtics, dominés aux rebonds (48 à 30), ont souffert: ils ont encaissé 118 points, record égalé cette saison, et ils ont dû s'en remettre à leur adresse au tir (59,5%).

"On a mal commencé ce match et ils ont pu prendre leurs aises, il a fallu faire preuve de patience", a noté Irving.

Toronto a conforté sa 3e place à l'Est (18 v-8 d) avec un succès à Phoenix grâce aux 37 points de DeMar DeRozan, dont 18 lors de la 3e période.

Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matchs de mercredi:

Houston - Charlotte 108 - 96

Boston - Denver 124 - 118

Miami - Portland 95 - 102

Phoenix - Toronto 109 - 115

Chicago - Utah 103 - 100

La Nouvelle-Orleans - Milwaukee 115 - 108

Indiana - Oklahoma City 95 - 100

Orlando - LA Clippers 95 - 106

Washington - Memphis 93 - 87

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG