Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

MSF suspend l'activité d'un hôpital après l'arrestation d'employés


Un employé de MSF à Bangui, le 28 avril 2014.

Médecins Sans Frontières a suspendu vendredi l'activité d'un hôpital dans la capitale centrafricaine, Bangui, après l'arrestation de quatre employés par les forces de sécurité, a annoncé l'ONG dans un communiqué.

Un employé a été arrêté dans l'hôpital samedi 14 décembre par des hommes de l'Office centrafricain de répression du banditisme (OCRB), "lourdement armés malgré l'interdiction claire d'introduire des armes dans les structures médicales", avant d'être transféré à la Direction de la surveillance du territoire (DST), tandis que trois autres ont été convoqués à l'OCRB et y sont "retenus contre leur gré" depuis mercredi, a précisé MSF.

"Une procédure est pendante suite à l'attestation de certains employés de MSF", a confirmé à l'AFP le procureur de la République centrafricaine, Eric Didier Tambo.

L'ONG n'a pas "d'autre choix que de suspendre (ses) activités à l'hôpital de SICA à Bangui, à l'exception de la prise en charge des urgences vitales", a affirmé Pierre Mendiharat, directeur adjoint des opérations pour MSF.

L'hôpital dispose d'une capacité d'environ 80 lits. Les équipes MSF y travaillent depuis 2017, et affirment y avoir pris en charge près de 6.000 patients au premier semestre.

L'ONG reste présente dans la capitale et dans le reste du pays à travers 13 programmes médicaux.

L'accès au soin reste très limité en République centrafricaine, où une paix précaire n'a pas sorti le pays de la crise déclenchée par la guerre civile qui a renversé le régime du président François Bozizé en 2013.

XS
SM
MD
LG