Liens d'accessibilité

Moscou fustige les nouvelles sanctions américaines contre la Russie et la Syrie


Obama Trump

Le ministère russe des Affaires étrangères a fustigé samedi les nouvelles sanctions des Etats-Unis contre la Russie et la Syrie, en accusant Washington d'avoir "totalement perdu le sens de la réalité".

"Cet élargissement des sanctions américaines contre la Russie (...), au moment où des attaques sanglantes à Ankara et à Berlin devraient unir les personnes raisonnables dans leur résistance à la menace terroriste, témoigne de la perte totale par Washington du sens de la réalité", a affirmé le ministère dans un communiqué.

Les Etats-Unis "essayent ainsi de nous "punir" pour le soutien du gouvernement syrien dans la lutte contre le terrorisme qui menace non seulement ce pays, mais le monde entier", ajoute-t-il.

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi avoir placé sur leur liste noire économique six ministres syriens, dont celui des Finances Mamun Hamdan, et des responsables de la banque russe Tempbank pour leur rôle présumé dans les "violences" commises par le régime du président Bachar al-Assad.

Ces nouvelles sanctions sont annoncées alors que le régime syrien vient d'annoncer avoir repris la ville d'Alep après une intense campagne de bombardements, signant sa plus grande victoire, rendue possible grâce à ses alliés russe et iranien, depuis le début de la guerre qui a fait plus de 310.000 morts en cinq ans dans le pays.

Le communiqué accuse Washington d'avoir une "aspiration si forte à changer le régime en Syrie qu'il est prêt à aider n'importe quelles forces destructrices", parmi lesquelles le groupe jihadiste Fateh al-Cham (ancien Front al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda).

Mais "nous ne cèderons pas face aux sanctions", affirme le communiqué, en assurant que les compagnies russes visées continueraient de "fonctionner normalement".

Le Trésor américain avait déjà annoncé mardi de nouvelles sanctions contre la Russie pour son rôle présumé dans le conflit en Ukraine, ciblant des entrepreneurs et banquiers russes ainsi que des entreprises de transport.
Avec AFP

XS
SM
MD
LG