Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Moscou finalise un accord avec Ankara pour l'achat de systèmes antiaériens


Le destroyer Wilber patrouille dans la mer des Philippines, le 15 août 2013.

Moscou a finalisé un accord avec Ankara pour la vente de systèmes russes de défense antiaérienne S-400, les premières livraisons étant prévues pour la fin 2019, a annoncé jeudi un conseiller de Vladimir Poutine.

"Concrètement, le contrat est maintenant entré dans sa phase de réalisation. Tous les paramètres, toute la technologie, le marché est conclu", a déclaré le conseiller du Kremlin pour la coopération technique et militaire, Vladimir Kojine, cité par les agences de presse russes.

"Tous les aspects, notamment financiers, ont été résolus en quelques jours. Le contrat sera divisé en deux parts: une sera payée par la Turquie, l'autre le sera à travers un crédit délivré par la Russie", a-t-il précisé.

"Les premières livraisons commenceront, probablement, vers fin 2019 début 2020", a poursuivi M. Kojine.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan avait annoncé en septembre que Moscou et Ankara avaient signé un contrat pour l'achat de systèmes de défense antiaérienne S-400.

Ces systèmes de missiles de technologie russe ne sont pas compatibles avec ceux de l'Alliance atlantique et cette annonce avait été perçue comme une manifestation de mauvaise humeur de la part du président turc, sur fond de tensions avec ses alliés occidentaux.

Le président turc a évoqué ce contrat, qui butait encore sur des obstacles financiers, avec son homologue russe Vladimir Poutine quand ils se sont rencontrés la semaine dernière.

La Russie est également en discussion avec l'Arabie saoudite pour vendre ce système de défense antiaérienne, Vladimir Kojine ayant indiqué que les deux parties continuent de discuter pour arriver à un accord.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG