Liens d'accessibilité

Moscou craint de manquer de chambres d'hôtel pour le Mondial 2018


Le logo de la Coupe du monde 2018, qui aura lieu en Russie, à Saint Petersbourg, le 24 juillet 2015.

Moscou pourrait manquer de chambres d'hôtel pour le Mondial-2018 de football organisé en Russie l'an prochain, a mis en garde vendredi un responsable de la capitale russe, des craintes démenties par les organisateurs.

"Nous craignons que le nombre de chambres disponibles soit déjà épuisé dès la fin décembre", a déclaré à l'agence de presse Ria-Novosti Alexeï Tikhonov, responsable du secteur hôtelier au département du Sport et du Tourisme pour la capitale russe.

La Coupe du monde sera organisée dans onze villes différentes à travers la Russie mais Moscou, dont deux stades accueilleront des matches, devrait recevoir l'essentiel de l'afflux touristique pendant la compétition.

Le match d'ouverture et la finale seront notamment joués au stade Loujniki (81.000 places), inauguré la semaine dernière après une fermeture de quatre ans pour travaux. Le stade du Spartak Moscou, l'Otrkytié Arena (45.000 places), est l'autre enceinte moscovite qui accueillera des matches.

Le comité d'organisation du Mondial-2018 a confirmé que 60% des chambres d'hôtel à Moscou étaient déjà réservées pendant la Coupe du monde, mais a jugé les craintes d'Alexeï Tikhonov infondées car "le nombre de chambres d'hôtels à Moscou correspond totalement aux normes de la Fifa".

Selon la Fifa, 160.000 tickets pour des matches joués à Moscou ont déjà été vendus et les hôtels moscovites peuvent héberger 177.000 personnes.

"Il n'y a aucune raison de penser que Moscou sera en manque de chambres d'hôtel pour la Coupe du monde", a assuré le comité organisateur dans un communiqué transmis à l'AFP.

Les organisateurs du Mondial ont également rejeté les estimations du comparateur de vols Aviasales, selon qui les prix des billets d'avion entre les villes hôtes pendant la durée du Mondial ont augmenté.

Selon ce site, la hausse atteindrait 40% pour les vols entre Saint-Pétersbourg et Moscou dans les jours précédant la finale.

"Au lieu de prendre l'avion, les supporters pourront toujours prendre nos trains gratuits", a en outre déclaré à l'AFP le porte-parole du Comité russe des transports, Ivan Tito. Plus de 500 trains reliant les villes hôtes du Mondial seront en effet mis à disposition gratuitement des détenteurs de billets pendant la Coupe du monde.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG