Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Mort d'un enfant dans des inondations au Cameroun


Route de Mokolo à Maroua, Région de l'Extrême-Nord, Cameroun, le 20 février 2018.

Un enfant est mort noyé lors d'inondations dans le nord du Cameroun où les pluies diluviennes ont également perturbé la circulation entre les deux plus grandes villes du pays, Douala et Yaoundé, indiquent des sources concordantes.

A Maroua, chef-lieu de la région de l'Extrême-nord, un garçon de 8 ans est mort par noyade "après une forte pluie" ayant provoqué des inondations, a rapporté la radio d'Etat CRTV.

Les eaux ont par ailleurs "détruit plusieurs maisons et emporté du bétail", selon la radio qui a évalué à près de 150 le nombre de personnes ayant "tout perdu", domicile et stocks de mil, à Maroua.

La capitale économique Douala, grand port d'Afrique centrale, a également subi des inondations qui ont provoqué l'affaissement de la chaussée à l'entrée est de la ville, selon plusieurs témoins joints par l'AFP. Cet affaissement a fortement perturbé la circulation entre Douala et la capitale Yaoundé, axe principal du pays.

>> Lire aussi : L'effondrement d'un pont paralyse la circultaion entre Yaoundé et Douala au Cameroun

Les autorités, citées par la presse locale, ont expliqué qu'une buse avait cédé à cause de sa vétusté et des pluies, assurant que des travaux pour créer une voie de contournement étaient en cours. L'ouverture de cette déviation est prévue pour samedi.

A Limbé, dans le sud-ouest anglophone, des éboulements de terrain occasionnés par d'autres inondations, avaient causé la mort d'au moins cinq personnes en début de semaine.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG