Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Mondial: le Sénégal déjà "dos au mur" contre le Qatar (Cissé)


Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga.

Le Sénégal, battu 2-0 par les Pays-Bas pour son entrée dans le Mondial-2022, est déjà "dos au mur" mais peut compter sur son "expérience collective" avant d'affronter le Qatar vendredi, a estimé le sélectionneur Aliou Cissé jeudi.

Le pays hôte, également battu 2-0 par l’Équateur au terme d'un match d'ouverture nerveux et brouillon, doit désormais "montrer (son) vrai niveau", exhorte de son côté le sélectionneur du Qatar Félix Sanchez.

Déjà un match couperet

Aliou Cissé (sélectionneur du Sénégal): "C'est un match très, très important pour les deux équipes. Dans des compétitions de ce niveau, à partir du moment où vous perdez votre premier match, vous êtes dos au mur sur le deuxième. Mais (dans) notre expérience collective, (il y a) d'autres matches qu'on a eu à jouer qui ont été à ce niveau d'intensité, de pression, d'importance et d'exigence. A nous de se concentrer et de se rappeler de tout ce qu'on a pu faire par le passé quand on a été dos au mur."

 À Votre Avis : jusqu'où peuvent aller les équipes africaines ?
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:24:59 0:00

Félix Sanchez (sélectionneur du Qatar): "Notre entrée en lice n'a pas été ce qu'on attendait. Au-delà du résultat, on aurait souhaité être plus compétitif. On a peut-être été un peu nerveux et ça a influé sur l'exécution et la prise de décision. Lors du prochain match, on va essayer de montrer notre vrai niveau, que ceux qui nous ont vu jouer connaissent. Mais il y aussi une obligation de résultat pour l'autre équipe."

Kalidou Koulibaly (défenseur et capitaine du Sénégal): "On est entre guillemets dos au mur mais c'est là qu'on va voir les vrais lions. On sait qu'on est capable sur ces deux matches (contre le Qatar puis l’Équateur, ndlr) de jouer deux finales pour essayer de prendre six points, même si on sait que ça va être difficile. On va tout donner sur le terrain demain (vendredi) pour pouvoir continuer à rêver et faire rêver les Sénégalais."

Ismaeel Mohammad (défenseur du Qatar): "La première étape est de mettre les choses en exécution sur le terrain. Si on n'y est pas parvenu (lors du match inaugural, ndlr), on a d'autres chances. Passer la phase de groupes reste notre objectif principal."

Défaites digérées ?

Aliou Cissé: "Le groupe vit bien malgré la défaite. Il y a eu beaucoup d'enseignements. Le Sénégal n'a pas été mauvais, on a tenu tête à l'une des meilleures équipes du monde actuellement, avec des joueurs de classe mondial. Donc, je suis très satisfait de mes joueurs."

Félix Sanchez: "Il faut essayer d'analyser les erreurs et de se préparer en fonction de l'adversaire. C'est ce qu'on a fait, en prenant aussi en compte les considérations physiques. Nous essayons de ne pas écouter les bruits extérieurs et de nous isoler. On espère maintenant être libérés de la pression. Nous devons prouver notre niveau et le principal facteur va être de présenter le meilleur football possible."

Ismaeel Mohammad: "Le match d'ouverture est derrière nous. C'est un nouveau départ pour l'équipe. Je pense qu'elle est sur la bonne voie, nous abordons le prochain match de manière plus préparée. Mon message aux supporters, c'est que l'équipe a plus que jamais besoin d'être soutenue et acclamée."

Confiance en Edouard Mendy

Aliou Cissé: "Edouard va bien (après sa sortie ratée face aux Pays-Bas, ndlr). C'est un garçon qui a un mental d'acier. Les qualités d'Edouard ne sont pas à mettre en doute. Je sais que c'est un garçon qui traverse des moments un petit peu difficiles mais je n'ai aucun doute. Il a entièrement ma confiance, entièrement la confiance de ses coéquipiers et il sera sur le terrain."

Kalidou Koulibaly: "Je pense qu'Edouard sait ce qu'il a à faire et nous savons ce que nous avons à faire. Tout le monde doit être compétent dans son domaine et on va essayer de l'être demain (vendredi). Ça va être un match difficile, on a vraiment besoin de tout le monde Je pense que c'est en restant uni qu'on arrivera à passer ces obstacles. Donc je ne m'inquiète pas du fait qu'Edouard puisse sortir un grand match."

XS
SM
MD
LG