Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Mondial-2026: revenus records en vue, le format des poules à trois peut-être revu (Fifa)


Réforme voulue en 2017 par Infantino, le Mondial à 48 équipes organisé en 2026 au Canada, aux Etats-Unis et au Mexique devrait augmenter nettement le nombre de matches disputés au cours du tournoi

La Fifa anticipe des revenus records de 11 milliards de dollars sur son prochain cycle quadriennal, porté par l'élargissement à 48 équipes du Mondial-2026, a annoncé vendredi son président Gianni Infantino, qui promet de revenir sur l'idée controversée d'organiser 16 poules de trois équipes.

Le Conseil de la Fifa, réuni vendredi à Doha en marge du Mondial-2022 au Qatar, a adopté un budget en forte hausse à 11 milliards de dollars de revenus (10,3 millions d'euros) pour son prochain cycle 2023-2026, contre 7,5 milliards de dollars (7,2 milliards d'euros) sur le cycle actuel avec une Coupe du monde à 32 sélections.

Réforme voulue en 2017 par Infantino, le Mondial à 48 équipes organisé en 2026 au Canada, aux Etats-Unis et au Mexique devrait augmenter nettement le nombre de matches disputés au cours du tournoi, pour l'heure plafonné à 64 rencontres, et donc les revenus télévisuels de la plus prestigieuse des compétitions, poule aux oeufs d'or de la Fifa qui en tire l'immense majorité de ses revenus.

Pour le cycle actuel, le chiffre de 7,5 milliards de dollars, déjà dévoilé le 20 novembre, dépasse d'un milliard l'estimation initiale, ce qui est "assez remarquable" en période de pandémie, a jugé Infantino.

"Nous sommes convaincus que l'impact (du Mondial-2026) sera énorme, comme il l'a été ici (au Qatar), avec trois grands pays, 48 équipes, plus de matches...", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse organisée avant la clôture du Mondial-2022 dimanche au Qatar.

"Les revenus vont grimper en terme de diffusion, de sponsors, d'hospitalités. Nous jouerons dans des stades immenses habituellement dédiés au football américain, avec des capacités de 80.000 à 90.000 places", a-t-il ajouté, disant prévoir l'afflux de 5,5 millions de supporters.

Le dirigeant italo-suisse a par ailleurs promis de réexaminer le format évoqué initialement de 16 groupes de trois équipes, qui laissait courir le risque d'une entente implicite entre deux équipes pour leur troisième match de poule.

Si l'option de 12 groupes de quatre était retenue, avec deux qualifiés par groupe ainsi que les huit meilleurs troisièmes, cela augmenterait mécaniquement le nombre de matches.

"Ici (au Qatar), les groupes de quatre ont été absolument incroyables jusqu'à la dernière minute de chaque match. Nous devons reconsidérer cela, au moins rediscuter le format, si c'est 16 groupes de trois, ou 12 groupes de quatre... Ce sera sur l'agenda des prochaines semaines", a-t-il dit.

XS
SM
MD
LG