Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'application de l'accord de paix au Soudan va coûter 7,5 milliards de dollars


Le chef du Conseil souverain du Soudan, le général al-Burhan, les présidents sud-soudanais Kiir et tchadien Deby, à la signature d'un accord de paix entre le gouvernement de transition du Soudan et les mouvements rebelles, à Juba, au Soudan du Sud, le 3 octobre 2020/Jok Solomun

Le coût de la mise en application de l'accord de paix conclu à Juba par le gouvernement soudanais et les mouvements armés s’élèvera à 7,5 milliards de dollars, a indiqué la ministre des Finances, Heba Mohamed Ali Ahmed. 

Selon le document signé le 3 octobre à Juba, le gouvernement soudanais s'est engagé à financer d’importants projets de développement dans les régions affectées par 17 ans de guerre civile.

"La mise en application du plan de paix nécessite au moins 7,5 milliards de dollars sur dix ans", a annoncé la ministre des Finances, Heba Mohamed Ali Ahmed.

Jeudi, au cours d'une réunion de travail de définition des besoins, la ministre a aussi demandé aux gouverneurs et aux responsables locaux de fixer les priorités et de déterminer les projets les plus importants et les plus urgents, tel que le retour des réfugiés.

Pour Heba Mohamed Ali Ahmed, la réussite d'un plan de paix dépend entièrement de la manière de résoudre les problèmes fondamentaux qui ont causé les guerres et les conflits.

Elle a cité par exemple le volet partage des richesses, pour lequel le gouvernement s'engage à verser immédiatement 300 millions de dollars à la Commission de développement et de reconstruction du Darfour, puis 1,3 milliard de dollars sur 10 ans.

La ministre a aussi insisté sur la création, par son département, d’un environnement favorable à l'investissement pour inciter le secteur privé local et international à investir dans les régions les moins développées du Soudan.

XS
SM
MD
LG