Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Mike Pompeo en visite officielle à Khartoum


Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo à son arrivée à Khartoum, au Soudan, le 25 août 2020. (Courtesy Photo: State Department/Twitter)

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo s'est rendu au Soudan mardi, alors que l'administration Trump fait du lobbying pour que les pays arabes normalisent leurs relations avec Israël, allié de longue date des États-Unis au Moyen-Orient.

Le programme de M. Pompeo comprend des réunions avec le Premier ministre soudanais Abdalla Hamdok et le président du Conseil souverain, le général Abdel Fattah el-Burhan.

En plus des relations entre le Soudan et Israël, le Département d'État a déclaré que M. Pompeo discutera également du "soutien continu des États-Unis au gouvernement de transition dirigé par des civils" dans ce pays d'Afrique de l'Est.

Le Soudan cherche également à être retiré de la liste des sanctions des États-Unis, ce qui aidera le pays à bénéficier d'un allègement de sa dette et à attirer les investissements étrangers.

M. Hamdok est devenu premier ministre en août dernier après que l'armée ait renversé le président Omar el-Béchir en 2019, après des mois de protestations contre son règne de 30 ans.

M. Pompeo a commencé son voyage lundi en Israël. Le voyage du diplomate américain au Moyen-Orient et au Soudan intervient après que Washington ait aidé à négocier un accord entre Israël et les Émirats arabes unis.

Mais le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a dénoncé cet accord comme une "trahison" des Palestiniens. Le Soudan a limogé son porte-parole la semaine dernière parce qu'il semblait suggérer une ouverture envers Israël.

XS
SM
MD
LG