Liens d'accessibilité

5.000 migrants morts en Méditerranée en 2016, selon l’ONU


L’ONU a indiqué que plus de 5.000 migrants ont trouvé la mort depuis le début de l’année en traversant la Méditerranée pour tenter de rejoindre l’Europe, après qu’une centaine de personnes se sont noyées jeudi.

"Nous craignons qu'environ 100 personnes se soient noyées (jeudi) dans la mer Méditerranée. Les garde-côtes italiens ont mené quatre opérations de sauvetage dans la zone centrale de la Méditerranée", a déclaré un porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, William Spindler, lors d'un point de presse.

"Ces dernières tragédies portent le nombre de décès à plus de 5.000 cette année", contre 3.771 l'an dernier, a-t-il ajouté.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) déplore ces morts en Méditerranée, considérant qu’il s’agit plus d’une catastrophe humanitaire que d’une crise migratoire. Florence Kim, porte-parole de l’OIM a déclaré a VOA Afrique que les pays occidentaux doivent faciliter l’immigration par les voies légales, pour éviter qu’il n’y ait plus de victimes en mer.

Florence Kim exhorte ces pays à utiliser les moyens légaux existants comme "le regroupement familial, et l’octroi de visas humanitaires."

Le chaos politique en Libye est considère comme un facteur ayant favorise la hausse des départs à partir des côtes libyennes vers l’Europe.

XS
SM
MD
LG