Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Europe

MHD soupçonné d'homicide volontaire d’un Camerounais à Paris

Le rappeur MHD au festival "Vieilles Charrues", le 14 juillet 2017.

Le rappeur MHD a été mis en examen jeudi dernier pour "homicide volontaire" par un juge d'instruction avant d'être placé en détention provisoire dans l'enquête sur la mort d'un jeune en juillet au cours d'une rixe à Paris, a annoncé son avocate dans un communiqué.

L'artiste parisien de 24 ans, Mohamed Sylla de son vrai nom, "conteste toute implication dans cette rixe, sa présence sur le lieu des faits n'étant pas avérée", a déclaré dans un communiqué son avocate Elise Arfi.

Elle a annoncé qu'elle ferait appel de son placement en détention provisoire, au regard notamment de ses "garanties de représentation" et de l'"absence d'antécédent judiciaire".

Début juillet, un homme de 23 ans avait succombé à un passage à tabac et à une blessure à l'arme blanche dans le Xe arrondissement de la capitale française, "un règlement de comptes entre bandes du Xe et du XIXe arrondissements" qui avait impliqué une quinzaine de personnes, selon une source proche de l'enquête.

"Plusieurs jeunes du XIXe étaient descendus sur le Xe en mode 'opération punitive'", a raconté cette source.

Le rappeur, originaire du XIXe arrondissement, n'a "jamais été impliqué dans des conflits entre bandes rivales", a assuré son avocate.

Elle soutient que, dans le cadre de cette affaire, "un véhicule appartenant à monsieur Sylla a été utilisé par des individus, identifiés par les enquêteurs comme auteurs de cette agression mortelle".

"Dès qu'il en a eu connaissance", Mohamed Sylla s'est rapproché du juge d'instruction courant juillet par l'intermédiaire de son avocat, a-t-elle ajouté. Il lui a alors fait savoir qu'"il se tenait à la disposition de la justice pour expliquer les circonstances dans lesquelles son véhicule avait pu être utilisé" sur les lieux, a poursuivi l'avocate.

MHD, l'inventeur autoproclamé de l'"afro-trap", un rap festif aux influences africaines, est notamment connu pour son tube "Afro Trap Part. 3 (Champions League)", un hymne à la gloire du club de football parisien PSG, et pour son premier album éponyme, certifié triple disque de platine en France et disque de platine à l'export.

Son concert qui était prévu pour mercredi soir à Amsterdam, aux Pays-Bas, avait dû être annulé.

Le rappeur, qui a sorti en septembre son deuxième album "19", doit aussi se produire le 29 mars à l'AccorHotels Arena, à Paris.

Toutes les actualités

En France, les hôpitaux publics débordent de patients atteints du Covid-19

En France, les hôpitaux publics débordent de patients atteints du Covid-19
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:31 0:00

Interventions à domicile pour soulager les hôpitaux italiens

Interventions à domicile pour soulager les hôpitaux italiens
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:10 0:00

Coronavirus: bataille pour des masques chinois entre la France et les Etats-Unis

Première livraison en France de masques en provenance de Chine à Vatry, le 30 mars 2020. (Thomas Paudeleux/ECPAD via AP)

Des masques commandés en Chine par la France sont rachetés par les Américains sur le tarmac des aéroports chinois avant le départ des avions de livraison, a déploré mercredi Jean Rottner, président de la région française du Grand Est, particulièrement touchée par l'épidémie de coronavirus.

"Sur le tarmac, les Américains sortent le cash et payent trois ou quatre fois les commandes que nous avons faites, donc il faut vraiment se battre", assure M. Rottner sur la radio RTL, expliquant que les avions s'envolent ensuite vers les Etats-Unis et non plus la France.

"C'est compliqué, on se bat 24 heures sur 24" pour que les masques soient livrés, a-t-il déclaré, indiquant avoir mis en place une cellule de sa région "dédiée" pour "gagner ces marchés".

Le président de la région Paca (sud-est), Renaud Muselier, s'était également plaint mardi d'une telle pratique de la part d'acheteurs américains.

Deux millions de masques chirurgicaux commandés par la région Grand Est à la Chine ont été livrés dans la nuit de mardi à mercredi.

"J'ai été très heureux de voir arriver cet avion chez nous hier soir", a déclaré M. Rottner.

Le Grand Est a été la première région à recevoir sa propre commande de masques passée en complément des commandes nationales.

Emmanuel Macron, critiqué pour le manque de masques auquel doit faire face la France, a notamment promis mardi "l'indépendance pleine et entière" d'ici à la fin de l'année pour la production de masques, lors d'une visite dans une usine de fabrication.

Les Etats-Unis, qui ont tardé à prendre des mesures pour enrayer la propagation du coronavirus sur leur territoire, sont également à la recherche de masques.

Covid-19: la Russie envoie de l'aide humanitaire aux États-Unis

Covid-19: la Russie envoie de l'aide humanitaire aux États-Unis
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:49 0:00

Pour les sans-abri de Londres, le coronavirus est une crise pluridimensionnelle

Pour les sans-abri de Londres, le coronavirus est une crise pluridimensionnelle
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:40 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG