Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

McCain s'oppose à la nomination de Haspel à la tête de la CIA


Le sénateur John McCain, au Capitole à Washington, le 31 octobre 2017

Le sénateur John McCain, ténor du parti républicain aux Etats-Unis et lui-même victime de torture dans les geôles nord-vietnamiennes, a appelé mercredi à rejeter la nomination de Gina Haspel à la tête de la CIA en raison de son rôle controversé dans des programmes de torture.

John McCain, qui est atteint d'un cancer du cerveau, ne devrait pas être en mesure de voter sur cette nomination proposée par le président Donald Trump, mais l'élu de 81 ans est particulièrement respecté dans la sphère politique américaine et ses prises de position peuvent avoir un impact.

"Le rôle de Mme Haspel dans la supervision de l'usage de la torture par des Américains est perturbant. Son refus de reconnaître le caractère immoral de la torture la disqualifie. Je pense que le Sénat devrait (...) rejeter cette nomination", a écrit M. McCain dans un communiqué.

>> Lire aussi : La candidate à la tête de la CIA promet de ne pas recourir à la torture

Gina Haspel, qui a passé 33 ans au sein de la CIA, a créé la polémique pour avoir dirigé pendant au moins une partie de l'année 2002 une prison secrète de la CIA en Thaïlande, où les détenus suspectés d'appartenir à Al-Qaïda étaient fréquemment torturés.

Durant la guerre du Vietnam, en 1967, l'avion piloté par John McCain a été abattu au-dessus d'Hanoï. Il est resté prisonnier du régime communiste jusqu'en 1973, une captivité pendant laquelle il a subi des tortures dont les séquelles, sur l'un de ses bras, restent visibles.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG