Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'opposition malgache exige la libération d'un ancien ministre


Des policiers patrouillent et recherchent d'éventuels contrevenants au port du masque obligatoire, dans le centre-ville d'Antananarivo le 27 avril 2020.

Le parti d'opposition malgache de l'ancien président Hery Rajaonarimampianina (2014-2018) a exigé vendredi la libération d'un de ses membres, ex-ministre, arrêté à la suite d'une manifestation non autorisée.

"Le bureau national et les membres du parti HVM sont consternés d'apprendre la mise en détention provisoire de monsieur Harry Laurent Rahajason, ancien ministre de la Communication, membre du bureau politique du parti et aussi journaliste", a déclaré le parti dans un communiqué.

"L'ancien ministre est poursuivi pour atteinte à la sûreté de l'Etat et l'organisation d'une manifestation non autorisée", a précisé à l'AFP le président de l'Ordre des journalistes malgaches, Gérard Rakotonirina, qui a pu assister à l'audition de Harry Laurent Rahajason par la police.

Lundi, une manifestation non autorisée avait eu lieu à Antananarivo pour réclamer la libération d'un militant politique et fondateur d'une association estudiantine, Berija Ravelomanantsoa.

"Quatre manifestants ont été arrêtés par la police lundi et l'un d'eux a dénoncé Harry Laurent Rahajason comme leur instigateur et complice", a expliqué Gérard Rakotonirina.

Berija Ravelomanantsoa, critique du chef de l'Etat actuel, Andry Rajoelina, pour sa gestion de la crise liée au Covid-19, avait été interpellé le 1er juin.

Son procès pour atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat et pour avoir mené une campagne de dénigrement contre le régime doit débuter le 21 juillet.

La police n'était pas joignable vendredi pour commenter l'arrestation de Harry Laurent Rahajason.

XS
SM
MD
LG