Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Madagascar

Madagascar fête les 60 ans de son indépendance en grande pompe

Le président Andry Rajoelina à Analakely, à Madagascar, le 8 janvier 2019.

Des militaires en tenue d'apparat, une belle Américaine décapotée mais pas de public... Le président malgache Andry Rajoelina a célébré vendredi le 60e anniversaire de l'indépendance de son pays en grande pompe et à huis clos, pandémie oblige.

Pendant deux heures, plus de 3.000 soldats, policiers et gendarmes ont défilé dans les rues du centre de la capitale Antananarivo devant M. Rajoelina et quelque 200 privilégiés, ministres, diplomates ou chefs traditionnels.

En tenue blanche d'inspiration très... coloniale, le chef de l'Etat a bouleversé les habitudes en passant ses troupes en revue, non pas à bord d'un véhicule militaire mais de la voiture officielle du premier président de la Grande Ile, un rutilant cabriolet Cadillac des années 1960.

Après la parade militaire, des jeunes ont reconstitué l'histoire de la colonisation française de 1896 à 1960.

"Le feu du patriotisme en chacun de nous donne de la chaleur à tous les Malgaches", s'est amusé Andry Rajoelina en référence au froid - tout relatif - qui enveloppait "Tana" en ce début d'hiver austral.

Dans son discours, il a appelé ses compatriotes à l'union "pour donner un réel développement à notre chère patrie" qui, avec neuf habitants sur dix vivant avec moins de 2 dollars par jour, reste l'un des plus pauvres de la planète.

"On va vaincre la division, les épidémies et surtout la pauvreté", a insisté le chef de l'Etat, promoteur d'une tisane controversée contre le Covid-19 dont aucune étude n'a confirmé les prétendues vertus thérapeutiques.

Son appel à l'union n'a pas été entendu par ses deux prédécesseurs, Marc Ravalomanana (2002-2009) et Hery Rajaonarimampianina (2014-2018), qui ont boudé les cérémonies.

Interdits de rassemblement, les habitants du centre de la capitale, dûment vidée de ses milliers de vendeurs informels, ont dû se contenter de suivre le défilé à la télévision et... par intermittence, en raison de nombreuses coupures de retransmission.

Toutes les actualités

Les Malgaches reçoivent une assurance pour contrer les pertes de récoltes

Les Malgaches reçoivent une assurance pour contrer les pertes de récoltes
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:32 0:00

Deux parlementaires malgaches meurent du coronavirus

Les gens marchent dans les rues du quartier Isotry à Antananarivo, Madagascar, le 16 mai 2020.

Le président malgache Andry Rajoelina a indiqué dimanche à la télévision que deux parlementaires étaient morts des suites d'une infection au Covid-19.

"Un député est décédé, un sénateur a trouvé la mort aussi, et après test, il y a maintenant 11 députés porteurs du virus du Covid-19, et au niveau du Sénat, 14 personnes sont infectées", a indiqué le président malgache.

Le décès du député, issu du parti présidentiel n’a pas été enregistré sur la liste officielle des personnes décédée de la pandémie, sous prétexte qu’il n’a pas fait l’objet d’un test de dépistage du coronavirus. Le décès du sénateur quant à lui a été classé comme "normal" avant la confirmation faite ce dimanche.

Andry Rajoelina a ajouté que des employés de la présidence avaient été infectés. "Je ne peux pas dévoiler son identité, mais un proche collaborateur autour de moi est aussi infecté par cette maladie", a indiqué le chef de l’Etat malgache.

Depuis le début de l’épidémie, 2.573 personnes ont été infectées, dont 35 sont mortes. Le gouvernement estime que le pic de l’épidémie n’aura lieu que vers la fin août.

La capitale malgache Antananarivo sous confinement à nouveau

La capitale malgache Antananarivo sous confinement à nouveau
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:51 0:00

Le confinement de retour dans la capitale malgache

Le président malgache Andry Rajoelina à Antananarivo, Madagascar, le 7 novembre 2018. (Photo REUTERS/Malin Palm)

Deux mois après son déconfinement, Antananarivo, la capitale de Madagascar a été de nouveau placée en confinement en raison d'un regain de propagation du coronavirus, a annoncé dimanche la présidence malgache.

"La région d'Analamanga (dont fait partie la capitale) retourne au confinement total" a indiqué un communiqué de la présidence de la République malgache au lendemain du conseil des ministres.

Ces mesures ont été prises "pour cause de propagation de l'épidémie et l'accroissement des cas de Covid-19" explique le communiqué.

"La région d'Analamanga est fermée à toute circulation, l'entrée comme la sortie, à partir de lundi jusqu'au 20 juillet".

"Seule une personne par foyer a le droit de sortir dans la rue de 6h00 du matin à 12h00", contre 17h00 auparavant, ajoute le texte.

Habitué à recenser des dizaines de cas de coronavirus par jour, l'autorité sanitaire malgache a rapporté des centaines de cas au quotidien depuis trois jours, dont 216 pour samedi, un record pour le pays.

Les 216 cas de coronavirus de samedi ont été recensés sur 675 personnes testées.

De nouveaux dispositifs de restriction de circulation ont été instaurés au ministère de l'Économie et des finances où aucun usager extérieur ne sera autorisé à entrer et à circuler pour une durée indéterminée.

Le retour à la normale des activités du tribunal d'Antananarivo a été reporté sine die, selon un communiqué du ministère de la Justice.

Les réunions du gouvernement se font par visioconférence, selon le communiqué de la présidence.

Dans la capitale, les habituels défilés nuptiaux du weekend ont fait place à des cortèges mortuaires et dans les journaux, les rubriques nécrologiques multiplient les annonces de décès de personnalités de toutes catégories.

Sur les réseaux sociaux, des médecins ont exprimé leur solidarité pour des collègues décédés et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Madagascar a déploré la perte d'un de ses médecins.

Parmi les 23.000 personnes testées depuis le début de l'épidémie, Madagascar a enregistré 2.728 cas confirmés de coronavirus dont 29 morts et 1.078 rétablissements.

Voir plus

XS
SM
MD
LG