Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

RDC

Macron et Michel invités aux funérailles de Tshisekedi

Belgian Prime Minister Charles Michel, center, and his partner Amelie Derbaudrenghien, second right, are greeted by French President Emmanuel Macron, left, and his wife Brigitte Macron as they arrive at the Elysee Palace in Paris to participate in a World

Les autorités de la République démocratique du Congo ont indiqué jeudi leur intention d’inviter le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre belge Charles Michel aux funérailles du père de l'actuel président Tshisekedi prévues de jeudi à samedi prochains à Kinshasa.

"Le directeur de cabinet du président de la République m'a confirmé qu'une invitation sera envoyée au président Macron et au Premier ministre Charles Michel", a déclaré à l'AFP le coordonnateur général du comité d'organisation des obsèques, Lucien Lundula.

M. Lundula a détaillé devant la presse le programme des obsèques de l'ex-opposant et Premier ministre Étienne Tshisekedi. Décédé à Bruxelles le 1er février 2017, son corps n'avait pas été rapatrié faute d'accord sur les funérailles avec l'ancien régime Kabila.

"Nous célébrons le père de la démocratie congolaise", a déclaré M. Lundula.

"Ce ne sont pas des obsèques, mais la commémoration et la célébration de la victoire de la démocratie, ainsi que l'accomplissement du rêve d'Étienne Tshisekedi, désormais incarné par l'avènement de son fils au sommet de l'État", détaille-t-il dans un communiqué de presse.

La dépouille d'Étienne Tshisekedi doit arriver jeudi matin 30 mai à l'aéroport de Ndjili en présence de son fils et chef de l'État, et de toutes les autorités de la RDC.

Un cortège funéraire doit ensuite traverser Kinshasa pendant toute la journée jusqu'à la morgue de l'hôpital du Cinquantenaire, en passant par la résidence du défunt et sa famille à Limete.

Vendredi 31 mai, le corps doit être conduit en procession au stade des Martyrs pour un recueillement populaire, une messe et une veillée mortuaire ouverte au public.

Samedi, une cérémonie officielle et une messe seront célébrées au stade des Martyrs, avant la procession vers l'endroit de l'inhumation au monument funéraire de N'Sele.

Ancien ministre du dictateur Mobutu dans les années 1960, Étienne Tshisekedi est passé dans l'opposition et a fondé l'UDPS en 1982. Il a ensuite été trois fois Premier ministre pendant la transition multipartite des années 90, avant de s'opposer au régime des Kabila père et fils.

Toutes les actualités

Les cours ont partiellement repris à Kinshasa et dans les provinces

Des enfants lèvent la main pendant une leçon dans une école de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, le 20 novembre 2006. REUTERS/Finbarr O'Reilly

Les écoliers et étudiants ont en partie repris lundi le chemin des classes, lundi en République démocratique du Congo, après la fin de l'état d'urgence pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus.

"Le virus n'a pas disparu", a souligné le président Félix Tshisekedi dans une salle de classe de l'Athénée de la Gombe, un grand établissement public dans le nord de Kinshasa, exhortant les élèves au respect des gestes barrières.

Mais les rues de la capitale, comme celles de Kisangani et des autres grandes villes du pays, n'étaient pas envahies d'écoliers en uniforme, comme à l'ordinaire.

La rentrée ne concerne lundi que les élèves des dernières années de primaire et de secondaire, ainsi que ceux en cinquième année à l'université.

Au réputé collège catholique Maëlé de Kisangani, des dispositifs de lavage des mains étaient installés devant chaque salle. Le port du masque était obligatoire dans les classes pour les enseignants et les élèves.

Des vendeurs ambulants de masques se sont d'ailleurs installés à proximité de nombreuses établissement scolaires.

Les écoles et les universités ont été fermées le 24 mars en RDC, sur décision du président Tshisekedi, dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire décrété face à l'épidémie de Covid-19.

La fin de l'état d'urgence a été annoncée le 21 juillet et la reprise partielle des cours programmée pour ce lundi 10 août.

Depuis le début de l'épidémie en mars, 9.489 cas ont été enregistrés dont 224 décès, d'après les chiffres officiels publié lundi.

Les restaurateurs de Kinshasa retrouvent le sourire
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:19 0:00

L'industrie du jeu vidéo prend de l'essor à Kinshasa

L'industrie du jeu vidéo prend de l'essor à Kinshasa
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:01 0:00

Le procès en appel de Vital Kamerhe encore renvoyé

Le procès en appel de Vital Kamerhe encore renvoyé
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:47 0:00

Les troupes zambiennes se retirent du territoire congolais

Les troupes zambiennes se retirent du territoire congolais
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:21 0:00

Affrontements intercommunautaires dans les provinces congolaises de Kasaï

Affrontements intercommunautaires dans les provinces congolaises de Kasaï
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:51 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG