Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

Ligue Europa : Naples aussi veut sa "rimonta"

L'attaquant néerlandais de l'AS Rome Justin Kluivert (à gauche) devance le milieu de terrain italien du SPAL Filippo Costa lors du match de football italien de Serie A AS Roma contre SPAL 2013 au stade olympique de Rome, le 20 octobre 2018.

La Roma y est parvenue l'an dernier contre Barcelone et la Juventus cette saison face à l'Atlético Madrid : battue 2-0 à l'aller par Arsenal, Naples doit à son tour renverser une situation impossible pour atteindre jeudi le dernier carré de la Ligue Europa.

Remontada en espagnol, rimonta en italien. Carlo Ancelotti et ses hommes connaissent le chemin : comme avant eux les Romains (1-4 ; 3-0 en quart de finale de la C1 2017-18) et les Turinois (0-2 ; 3-0 en 8e de finale cette année), ils doivent marquer trois buts sans en encaisser un pour atteindre le dernier carré de la C3.

Et si leurs collègues de Série A y sont parvenus, alors pourquoi pas eux ?

"Bien sûr qu'on y croit ! Et au stade, ça va être du délire", a assuré à l'AFP Daniele "Decibel" Bellini, le fameux speaker du stade San Paolo, qui aura forcément un rôle à jouer face aux Gunners.

Le vieux stade napolitain ne sera pourtant malheureusement pas plein. C'est le paradoxe du San Paolo, impressionnant pour les adversaires, mais cher et pas pratique, il n'est pas beaucoup plus accueillant pour les locaux.

Mais il sera un atout pour Ancelotti, qui sait tout de même que son équipe devra faire beaucoup mieux qu'à l'aller, quand une première période totalement ratée avait permis aux Londoniens de prendre le large.

"C'est plus difficile après l'aller, mais certainement pas impossible. Arsenal n'est pas imperméable en défense et ils ont toujours pris des buts en déplacement, donc on doit rester optimistes", a déclaré Ancelotti la semaine dernière.

Depuis, les Gunners ont enfin gagné un match de championnat à l'extérieur sans encaisser de but, en allant battre Watford 1-0.

- 'Soirée des miracles' -

Mais l'équipe d'Unai Emery a effectivement tangué toute la saison loin de ses bases, avec notamment des revers lors des tours précédents à Borisov et à Rennes.

Le technicien espagnol a lui aussi connu une "remontada", la plus célèbre de toutes, et il était du mauvais côté quand le Barça a infligé à son Paris SG l'invraisemblable 6-1 de 2017.

La qualité de son effectif devrait théoriquement le préserver d'un tel désastre, mais Naples, qui a montré sa valeur en Ligue des Champions face à des adversaires du niveau de Liverpool et du PSG, jouera ses cartes, avec sans doute une composition très offensive et les titularisations conjointes de Milik, Insigne, Mertens et Callejon.

Pour le reste, il y aura donc San Paolo et la foi napolitaine, racontée mardi dans le Corriere dello Sport par le journaliste et écrivain Mimmo Carratelli. "Ce sera la soirée des miracles, fais attention, le stade est plein et il crie, il chante une chanson. Ce sera une soirée typiquement napolitaine, de passion dévorante et de vibrant désespoir", a-t-il promis.

Plus terre à terre, les tifosi du club ont de leur côté déployé une grande banderole sur les grilles du stade : "Nous demandons la Coupe de l'UEFA", peut-on y lire.

Car Naples a déjà réussi l'exploit d'effacer une défaite 2-0. C'était face à la Juventus Turin, sur la route du sacre en Coupe de l'UEFA 1989.

Les Napolitains s'étaient imposés 3-0 en inscrivant le but de la victoire à la dernière minute de la prolongation dans une ambiance qu'on imagine. C'est donc faisable, mais il y avait alors Maradona.

See all News Updates of the Day

NBA: les Bucks retrouvent les demi-finales de conférence, Utah se relance

Giannis Antetokounmpo, à gauche, contre Serge Ibaka, Oklahoma City, le 9 décembre 2014.

Les Milwaukee Bucks disputeront les demi-finales de la conférence Est des play-offs NBA pour la première fois depuis 18 ans, après leur quatrième victoire en quatre matches face aux Detroit Pistons (127-104) lundi.

Dans la conférence Ouest, Utah a évité l'élimination en remportant son premier match (107-91) contre Houston, mais les Rockets mènent toujours la série 3 victoires à 1.

Milwaukee a été porté par une nouvelle performance exceptionnelle de Giannis Antetokounmpo. Le Grec, candidat au titre de meilleur joueur de la saison (MVP), a marqué 41 points.

La meilleure équipe du Championnat 2018-2019, qui avait survolé les trois premiers matches, a difficilement démarré le quatrième, avant de se reprendre et de s'imposer par 23 points d'écart.

"C'est important de prendre une seconde ce soir pour savourer. C'est une bonne soirée pour Milwaukee. C'est une bonne soirée pour les Bucks", s'est réjoui l'entraîneur de la franchise du Wisconsin, Mike Budenholzer.

Milwaukee, qui n'a remporté qu'un seul titre NBA en 1971, a ainsi mis fin à une série de huit éliminations au premier tour des play-offs, dont trois lors des quatre dernières saisons.

"Je me souviens de notre première série de play-offs" en 2015, a déclaré Antetokounmpo, du haut de ses 24 ans. "Chicago, le dernier match, le match 6, ils nous avaient battus de 50 points ou un écart de dingue comme ça (120-66, ndlr). Quand on compare où nous étions et où nous sommes maintenant, c'est une aventure incroyable".

Les Bucks auront désormais du temps pour préparer leur rencontre face aux Boston Celtics, la franchise la plus titrée de l'histoire qui a elle aussi balayé son adversaire, Indiana, en le battant quatre fois.

- Le Jazz durcit le ton -

Point commun entre les deux équipes, Milwaukee est devenue la deuxième franchise de l'histoire des play-offs à remporter ses quatre matches du premier tour par au moins 15 points d'écart après Boston, en 1980.

Leurs victimes lors de cette série, les Detroit Pistons menés par Blake Griffin, ont établi un record en NBA avec une 14e défaite consécutive en séries éliminatoires. Cette série noire a débuté en 2008.

Dans l'autre conférence, les Utah Jazz ont gagné le droit d'y croire en dominant enfin les Houston Rockets de James Harden, grâce notamment à une fin de match pied au plancher de Donovan Mitchell, auteur de 19 points lors du dernier quart-temps remporté par son équipe 31-12.

"Ce n'est pas fini", a tonné l'arrière du Jazz, qui a marqué au total 31 points, soit un de plus que Harden. "Il nous en reste encore un, et encore un et encore un".

Le prochain match de la série est programmé mercredi à Houston. Utah devra encore s'imposer pour décrocher un match 6 dans sa salle vendredi et un éventuel match 7 décisif dimanche à Houston.

Pour Mitchell, le Jazz a enfin trouvé la clé pour renverser la tendance dans cette série mal engagée.

"Nous avons eu du mal au tir depuis le début de la série", a-t-il analysé. "Nous n'avons pas joué assez dur au début. Les deux derniers matches, nous avons durci le ton. Ce n'était pas possible que nous sortions comme ça."

- Résultats des matches du 1er tour des play-offs de la Ligue nord-américaine de basket (NBA), disputés lundi (toutes les séries se disputent au meilleur des sept matches):

. CONFERENCE EST

A Detroit,

Milwaukee bat Detroit 127 - 104

Milwaukee qualifié pour le prochain tour, vainqueur quatre victoires à zéro

. CONFERENCE OUEST

A Salt Lake City,

Utah bat Houston 107 à 91

Houston mène 3 victoire à 1

Avec AFP

Un policier fonce sur une procession de Pâques

Des policiers nigérians montent la garde devant le bureau de la Commission électorale nationale indépendante à Kaduna (Nigéria), le 16 février 2019.

Dix personnes ont été tuées, et trente blessées, lorsqu'un policier a foncé en voiture sur des enfants pendant une procession de Pâques, dans le nord-est du Nigeria, avant d'être à son tour tué par des fidèles en colère, selon des témoins et la police.

Le policier, qui n'était pas de permanence, a fauché une foule d'enfants qui défilaient pour la fête de Pâques dimanche soir, à Gombe, a rapporté lundi la porte-parole de la police locale, Mary Mallum.

En tout, "dix personnes ont été tuées, dont l'agent de police qui n'était pas en uniforme, et un paramilitaire qui l'accompagnait".

Les deux hommes ont été "attaqués et tués par la foule en colère", a-t-elle expliqué.

"30 enfants sont blessés et sont actuellement à l'hôpital", a ajouté Mme Mallum.

Selon des témoins contactés par l'AFP, la voiture a foncé délibérément sur la foule, à la suite d'une altercation, car la procession bloquait la route.

"La chauffeur s'est disputé avec les enfants, qui l'ont finalement laissé passer, mais de rage et de colère, il a fait demi-tour et leur a foncé dessus", a rapporté Isaac Kwadang, responsable d'un groupe de catéchisme.

"Il l'a fait en connaissance de cause", a affirmé M. Kwadang qui a assisté à la scène.

Votre page des sports du 22 avril 2019

Votre page des sports du 22 avril 2019
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:05:11 0:00

Huawei va déployer la 5G durant la CAN-2019, une première en Egypte

Le stand Huawei est installé dans l'espace des foires du hall d'exposition de Hanovre, en Allemagne, le mardi 14 mars 2017, pendant la foire technologique

Le géant chinois des technologies Huawei va déployer la 5G pour la première fois en Egypte lors de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2019), qui aura lieu dans le pays cet été, a annoncé dimanche le ministre des Télécoms égyptien.

"Huawei va mettre en oeuvre les premières expériences de la 5G au stade du Caire lors des matchs de la CAN", a annoncé le ministre des Télécoms Amr Talaat, dans un communiqué du gouvernement.

"L'Egypte souhaite coopérer avec Huawei dans le domaine de l'intelligence artificielle, du transfert de technologie et de la 5G", a-t-il ajouté.

Plusieurs pays mènent une campagne intense à travers le monde contre le fabricant chinois, évoquant des risques d'accès par les services de renseignement de Pékin aux communications 5G, la nouvelle génération ultrarapide de l'internet mobile. Huawei nie ces accusations en bloc.

M. Talaat a assisté dimanche à une rencontre entre le Premier ministre égyptien Moustafa Madbouli et des responsables de Huawei au Caire, selon le communiqué.

En février, le ministère des Télécoms avait annoncé que l'entreprise chinoise avait exprimé sa volonté de créer, en Egypte, sa première plateforme de données pour le "cloud", services d'informatique dématérialisée, en Afrique et au Moyen-Orient.

La CAN se déroulera du 21 juin au 19 juillet. Le Stade international du Caire est l'un des six terrains qui accueilleront les 24 équipes qualifiées pour la compétition.

Avec AFP

Sporama

Sporama
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:25:00 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG