Liens d'accessibilité

Des Casques bleus attaqués par des civils dans le sud du Liban


Un casque bleu de l'ONU dans le Sud Est du Liban. Fevrier 2015\. (AP Photo/Hussein Malla)

Des civils ont attaqué vendredi des Casques bleus de l'ONU en patrouille dans le sud du Liban, endommageant leurs véhicules mais sans faire de blessés, a indiqué une mission onusienne dans un communiqué.

Des "groupes d'hommes agressifs" ont freiné vendredi matin dans les zones de Mansouri et Majdal Zoun l'avancée de deux patrouilles des Casques bleus, a affirmé la force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul), déployée le long de la ligne de démarcation avec Israël.

"Des civils ont tenté de (leur) bloquer la route (...) et ont attaqué les Casques bleus", a précisé le communiqué.

Ces derniers ont été obligés de pousser de côté les véhicules des civils utilisés comme barrages afin de se dégager sains et saufs des localités, a ajouté le texte, précisant qu'aucun Casque bleu n'avait été blessé. La force de l'ONU a seulement déploré des véhicules endommagés.

La Finul ne donne aucune précision sur les raisons de ces incidents ou sur la possible existence d'une tension entre les habitants de la région et les Casques bleus mais indique en revanche qu'elle est en contact avec l'armée libanaise pour déterminer les causes de l'attaque.

Le Liban et Israël sont toujours techniquement en état de guerre. Près de 10.000 Casques bleus d'une dizaine de pays sont déployés dans le sud du Liban pour surveiller la frontière.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG