Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les Tunisiens de US Monastir sacrés champions de la Basketball Africa League


Charles Onana (à g.) et Radhouane Slimane de l'US Monastir fêtent une victoire à Dakar Arena, au Sénégal.

Le club tunisien de l’Union sportive de Monastir a remporté samedi la deuxième édition de la Baksetball Africa League, en battant les Angolais de Petro de Luanda à Kigali au Rwanda, par un score de 83 à 72 au terme d'un match époustouflant.

Pourtant, tout semblait indiquer une victoire de Petro.

Si la première période s’est achevée par un léger avantage de Monastir, avec 18 points contre 17 pour Petro de Luanda, dès la seconde période par contre, Petro creuse l’écart et mène 26 à 21, la plus grande distance entre les deux équipes depuis le début de la finale.

L’écart se creuse davantage et les deux équipes vont à la mi-temps avec une différence de 7 points en faveur de Petro (40-33). A moins de 3 minutes de la fin du 3e carton, Monastir ramène le score à égalité: 52 points partout. Le score est de 59-57 à la fin de la 3e période. Le match se resserre à la 4e période, les deux équipes ayant marqué 63 points chacune.

Monastir revient progressivement dans le match et, le mental aidant, prend de l'avance sur Petro. A une minute de la fin du match, les Tunisiens mènent par un écart de 6 points, 78-72.

Petro ne se remettra jamais de cet écart: au final, les Angolais s'inclinent devant Monastir, qui était déjà parvenu en finale lors de la saison inaugurale en 2021, remportée par le Zamalek d’Égypte.

La veille, le Zamalek s’était imposé lors du match de 3e place face au club des Forces armées et police du Cameroun par un score de 97 à 74.

Le Brésilien José Neto, entraîneur de Petro de Luanda, a été élu meilleur coach de l'année. Le trophée de MVP, le meilleur joueur de la saison, a été décerné à Michael André Dixon, sociétaire de US Monastir. "C'est une victoire méritée pour toute l'équipe", a-t-il lancé.

XS
SM
MD
LG