Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les Tchadiens ont marché contre le cancer


Des participants à la marche, à N'Djamena, le 1er novembre 2021. (VOA/André Kodmadjingar).

La Ligue tchadienne pour la lutte contre le cancer a clôturé ses activités par une grande marche sportive à N’Djamena. Les participants, en majorité des lycéens et collégiens, ont marché de la mairie centrale comme point de départ au stade Idriss Mahamat Ouya, point de chute.

La marche dite de l’espoir est un appel à la prise de conscience lancé à toute la population par la ligue sur les facteurs de risque du cancer, entre autres : l’obésité, l’excès de la consommation d’alcool et de matières grasses.

Depuis sa création en 2018, la ligue a décelé 13.000 cas suspects de cancer au Tchad.

"En faisant le sport, on peut éviter les maladies telles que : l’hypertension artérielle, le diabète, l’obésité etc. et donc rien qu’avec la marche, beaucoup de pathologies seront évitées", a déclaré Dr Manikassé Palouma, gynécologue obstétricien et président de la ligue.

Les fanfares municipales à N'Djamena, le 1er novembre 2021.
Les fanfares municipales à N'Djamena, le 1er novembre 2021.

Dr Manikassé Palouma estime que la campagne qu’il mène depuis quatre ans commence à porter des fruits.

Grâce en partie à la pression de son organisation sur les autorités, le ministère de la Santé a financé la construction d’un grand centre de prise en charge du cancer au Tchad. Les autorités ont aussi validé la mise sur pied d'un registre de cancer.

Le registre aura toutes les données concernant le cancer sous toutes ses formes, précise-t-il. Le gouvernement doit voter un budget éventuel pour le soin contre le cancer.

Dr Manikassé Palouma, gynécologue obstétricien et président de la Ligue tchadienne contre le cancer, à N'Djamena, le 1er novembre 2021.
Dr Manikassé Palouma, gynécologue obstétricien et président de la Ligue tchadienne contre le cancer, à N'Djamena, le 1er novembre 2021.
XS
SM
MD
LG