Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les Springboks ouvrent une procédure interne sur Etzebeth


Les Jaguares Forwards lancent une offensive contre les Lions lors du match de Super Rugby, Afrique du Sud, le 21 mai 2016.

Les Springboks ont indiqué jeudi avoir ouvert une procédure interne concernant le deuxième ligne Eben Etzebeth, visé en Afrique du Sud par des poursuites pour insultes et agression racistes avant son départ pour la Coupe du monde de rugby au Japon.

"A la suite de nos discussions avec la Commission sud-africaine des droits de l'homme (SAHRC), nous avons lancé une procédure interne sur le sujet, dont les détails relèvent des relations de travail entre SA Rugby (fédération) et le joueur", a indiqué SA Rugby dans un communiqué.

"Nous avons répondu à toutes les demandes jusqu'à présent et nous continuerons à le faire", poursuit l'équipe nationale sud-africaine.

La SAHRC a annoncé mercredi l'ouverture de poursuites contre Eben Etzebeth, l'un des cadres des Springboks (81 sélections), classés parmi les favoris de la Coupe du monde.

La SAHRC a précisé qu'elle déposerait formellement une plainte vendredi devant un tribunal spécialisé dans les affaires de discrimination.

Eben Etzebeth, 27 ans, est accusé par plusieurs témoins d'avoir insulté un sans-domicile fixe et pointé une arme à feu sur lui à la fin du mois d'août lors d'un incident privé.

Le joueur a catégoriquement nié les faits devant la SAHRC, qui l'a entendu juste avant son départ pour le Japon.

L'affaire a fait grand bruit en Afrique du Sud, où le racisme est toujours un sujet sensible un quart de siècle après la chute du régime de l'apartheid.

Etzebeth fait partie des joueurs titularisés pour affronter l'Italie vendredi à Shizuoka, dans un match décisif pour la qualification pour les quarts de finale de la Coupe du monde.

XS
SM
MD
LG