Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les incertitudes à Washington pèsent sur une solution en Corée du Nord, selon Lavrov


Le président américain Donald Trump et Sergueï Lavrov à la Maison blanche, le 10 mai 2017.

Les incertitudes concernant l'administration américaine pèsent sur la recherche d'une solution en Corée du Nord, laquelle serait prête à négocier avec les Etats-Unis, a souligné vendredi le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

La question est de savoir "comment convaincre la Corée du Nord qu'un accord ne sera pas rejeté dans un an ou deux par la prochaine administration américaine", a-t-il estimé devant la presse, en marge d'une réunion de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) à Vienne.

A l'issue d'un entretien avec son homologue américain Rex Tillerson dans la capitale autrichienne, M. Lavrov avait assuré jeudi que Moscou était disposé à faciliter des négociations entre Washington et Pyongyang.

"Nous savons que la Corée du Nord veut avant tout discuter avec les Etats-Unis de garanties sur sa sécurité. Nous sommes prêts à soutenir, à participer à ces négociations", a-t-il assuré. "Nous sommes convaincus qu'il est nécessaire de mettre fin à la spirale vicieuse de la confrontation, des imprudences et des provocations."

Les tensions sont très élevées sur la péninsule coréenne où le Nord a multiplié les tirs de missiles et les essais nucléaires, tout en échangeant des menaces belliqueuses avec le président américain Donald Trump, qui a ordonné des manoeuvres militaires dans la région.

M. Trump a dénoncé plusieurs engagements internationaux de son pays, retirant les Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat et menaçant de "déchirer" l'accord nucléaire conclu entre Téhéran et les grandes puissances en 2015.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG