Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les Gandhi, une dynastie indienne


Rahul Gandhi, pnouvellement élu résident du principal parti de l'opposition, a embrassé le front de sa mère et leader du parti, Sonia Gandhi, après une prise de fonction lors d'une cérémonie au siège du parti à New Delhi, en Inde, le 16 décembre 2017.

Rahul Gandhi a officiellement pris samedi les rênes du parti du Congrès, qui a dirigé l'Inde la majeure partie du temps depuis l'indépendance en 1947 et qui est aujourd'hui dans l'opposition.

Le fils de Sonia Gandhi, à qui il succède, est l'héritier d'une célèbre dynastie dont l'histoire épouse celle de son pays.

M. Gandhi, 47 ans, est fils, petit-fils et arrière-petit-fils de Premiers ministres indiens. Numéro deux du Congrès depuis 2013, il faisait figure de dauphin désigné pour succéder à sa mère, 71 ans, qui occupait ce poste depuis 1998.

La lignée commence lorsque Motilal Nehru (1861-1931), un brahmane du Cachemire, s'engage dans la lutte contre le colonisateur britannique. Considéré comme un des premiers militants indiens pour l'indépendance, il fut le leader du Parti du Congrès créé en 1885.

Son fils Jawaharlal Nehru (1889-1964) prend le relais et sera un proche du héros de l'indépendance, le mahatma Gandhi.

Elu à la tête du Congrès en 1929, Jawaharlal, connu sous le nom de Pandit Nehru, devient le premier chef de gouvernement de l'Inde indépendante en 1947 et le restera jusqu'en 1964. Sa soeur, Vijaylakshmi Pandit, est la première Indienne ambassadrice et l'une des deux seules femmes à avoir présidé l'Assemblée générale des Nations unies.

- Indira et ses fils -

La fille de Jawaharlal, Indira, se marie à Feroze Gandhi, un homme politique d'une famille d'origine iranienne, sans aucun lien de parenté avec le mahatma.

Indira Gandhi sera Premier ministre de 1966 à 1977 puis de 1980 à 1984. Elle a été critiquée pour un style souvent autocratique mais aussi admirée. On disait d'elle: "L'Inde est Indira, Indira est l'Inde". Elle a été assassinée en 1984, par ses gardes du corps sikhs.

Son fils aîné, Rajiv, est poussé à prendre sa suite. Il devint lui aussi Premier ministre, de 1984 à 1989. Il a été, lui aussi, assassiné, en 1991, par une extrémiste tamoule.

Le frère de Rajiv, Sanjay, le fils qu'Indira considérait comme son successeur, a trouvé la mort en 1980 en faisant de l'acrobatie aérienne au-dessus de New Delhi.

Après avoir longtemps refusé d'entrer en politique après l'assassinat de son époux, Rajiv, Sonia Gandhi, née en 1946 en Italie et naturalisée indienne en 1983, se résout à monter au front à la fin des années 90 pour rénover un Congrès à la dérive. Le couple a eu un fils et une fille : aux côtés de leur mère, Rahul, alors âgé de 29 ans, et Priyanka, 27 ans, font eux aussi campagne.

Les adversaires nationalistes hindous de Sonia ont longtemps stigmatisé son origine étrangère et dénoncé la volonté "dynastique" du Congrès. Sonia rétorquait en mettant en avant son enracinement en Inde, la continuité de la lignée des Gandhi et le "sacrifice" de cette famille pour la patrie.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG