Liens d'accessibilité

Les forces irakiennes affirment progresser à Mossoul-Ouest


Les forces irakiennes sur les lieux de l'attentat dans l'est de Mossoul, en Irak, le 22 décembre 2016.

Les forces irakiennes ont annoncé avoir progressé face à l'organisation Etat islamique (EI) dans deux quartiers de Mossoul-Ouest proches de la vieille ville.

Sept mois après le lancement d'une vaste offensive sur la deuxième ville d'Irak, dont l'EI s'était emparée en 2014, les forces irakiennes ont repris l'essentiel de Mossoul (nord), à l'exception notamment de la vieille ville, où se trouveraient encore 200.000 civils selon l'ONU.

Pour l'heure, les combats se déroulent principalement dans les quartiers d'Al-Shifaa, Al-Saha et Al-Zinjili, tous situés au nord de la vieille ville, un entrelacs de ruelles étroites et de bâtiments serrés dont la reprise s'annonce particulièrement difficile pour les forces de sécurité.

"Nos unités contrôlent (désormais) 60% du quartier d'Al-Saha et continuent d'avancer", a déclaré à l'AFP le général Haidar al-Obeidi, des forces d'élite du contre-terrorisme (CTS).

De son côté, le général Raed Shakir Jawdat, de la police fédérale, a indiqué dans un communiqué que ses troupes progressaient avec prudence et contrôlaient désormais plus de 40% du quartier d'Al-Zinjili.

"En raison de l'étroitesse de (la vieille ville), de la présence d'un grand nombre d'habitants et de la peur de (...) blesser les civils et d'endommager les bâtiments, nous évitons pour le moment d'y entrer", a également indiqué Haidar al-Obeidi.

En attendant, les forces irakiennes bloquent tous les accès à ce secteur, resserrant davantage leur étau sur les jihadistes qui y sont retranchés mais exposant par la même occasion les civils à des pénuries de nourriture, d'eau et de médicaments.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG