Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les Etats-Unis imposent des sanctions à des soutiens du Hezbollah


Des hommes du Hezbollah, vêtus d'uniformes militaires, dans le village de Sohmor, Liban, 5 décembre 1989.

Les Etats-Unis ont sanctionné six personnes et sept entreprises liées à l'homme d'affaires libanais Adham Tabaja, soutien financier du Hezbollah, a annoncé la Maison Blanche vendredi.

Les autorités américaines décrivent Adham Tabaja, dont le réseau s'étend au Moyen-Orient et en Afrique, comme l'un des principaux soutiens financiers du mouvement chiite.

C'est un "très mauvais jour" pour M. Tabaja, a déclaré un responsable américain s'exprimant anonymement.

>> Lire aussi : Un responsable du Hezbollah qualifie l'administration Trump de "folle"

Ses gestionnaires et des entreprises basées au Liban, en Sierra Leone et au Ghana sont dorénavant frappés par des embargos commerciaux et un gel de leurs avoirs.

Ces sanctions sont présentées comme les premières d'une "vague" qui va frapper le Hezbollah après un changement de politique ordonné par l'administration Trump.

Depuis l'élection du républicain, les Etats-Unis veulent faire preuve de plus de fermeté à l'égard du Hezbollah et ses soutiens iraniens.

Selon un autre responsable américain le mouvement chiite, poids lourd de la vie politique libanaise considéré par les Etats-Unis comme un groupe "terroriste", reçoit la plus grande partie de son budget (700 millions de dollars par année) du gouvernement iranien.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG