Liens d'accessibilité

Léger mieux sur le front de la lutte contre le choléra en Zambie


Un patient atteint du choléra arrive au centre Matero Cholera de Lusaka le 27 janvier 2004.

Les autorités zambiennes ont annoncé samedi une timide amélioration sur le front de la lutte contre l'épidémie de choléra qui frappe le pays, avec la réouverture prochaine de l'école internationale et de certains établissements commerciaux de Lusaka.

L'épidémie qui frappe le pays a débuté fin septembre dernier et frappe essentiellement la capitale du pays. Selon le dernier bilan publié samedi, 3.148 cas ont déjà été recensés, qui ont causé la mort de 72 personnes.

Pour enrayer l'épidémie, le gouvernement a pris une série des mesures draconiennes, dont l'interdiction des rassemblements publics et le report de la rentrée scolaire dans tout le pays ainsi que l'instauration d'un couvre-feu à Kanyama, le bidonville de la capitale considéré comme le principal foyer de la maladie.

"L'école internationale de Lusaka va rouvrir le 16 janvier. Ils ont été inspectés et respectent les conditions d'hygiène", a indiqué samedi à la presse le ministre de la Santé, Chitalu Chifuya. La situation des écoles publiques de tout le pays sera réévaluée lors de la dernière semaine de janvier en vue d'une éventuelle réouverture.

Son collègue des Collectivités locales, Vincent Mwale, a annoncé que certains centres d'affaires de la capitale seraient rouverts dimanche, à l'exception de ceux du bidonville de Kanyama.

De violentes échauffourées y ont opposé vendredi la police à des vendeurs de rue, qui protestaient contre la décision du gouvernement d'interdire leurs activités au motif qu'ils ne respectent pas les conditions minimales d'hygiène.

Les forces de l'ordre, police et armée, y ont interpellé plusieurs dizaines de personnes, selon les médias locaux.

Le chef de l'opposition, Hakainde Hichilema, a donné samedi un tour politique à cette épidémie en affirmant qu'elle trouvait son origine dans la corruption du régime du président Edgar Lungu.

"Le PF (Front patriotique, au pouvoir) est à l'origine de la création de cet environnement sans hygiène à cause de sa corruption", a-t-il assuré lors d'une conférence de presse.

Le choléra est une maladie infectieuse très contagieuse provoquée par une bactérie que l'on retrouve dans l'eau ou dans la nourriture.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG