Liens d'accessibilité

Le Zimbabwe a requis l'immunité diplomatique pour Grace Mugabe


La première dame du Zimbabwe Grace Mugabe à Bulawayo, 21 juillet 2017.

La demande de Harare tombe alors que la première dame zimbabwéenne, accusée d'avoir agressé dimanche un mannequin dans hôtel de Johannesburg, est toujours en Afrique Sud.

Les autorités du Zimbabwe ont requis l'immunité diplomatique pour Grace Mugabe, a annoncé mercredi le ministère sud-africain de la Police.

L'épouse du président Robert Mugabe se trouvait toujours sur le territoire sud-africain, contrairement à des informations de presse affirmant qu'elle avait regagné Harare, a par ailleurs ajouté le ministère dans un communiqué.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG