Liens d'accessibilité

Le volume des déchets produits au Maroc pourrait doubler entre 2014 et 2020


Le volume des déchets produits au Maroc pourrait quasiment doubler entre 2014 et 2020, selon un rapport relayé vendredi par l'agence officielle MAP, qui encourage le royaume à renforcer sa politique de recyclage.

Le volume pourrait atteindre 12 millions de tonnes en 2020, soit presque le double par rapport à 2014, selon ce rapport publié par l'Institut royal des études stratégiques (IRES).

"Malgré les efforts déployés par les autorités, le recyclage (...) n'excède pas 10% au niveau national", indique ce document, qui déplore que "les déchets ménagers et assimilés sont souvent mis directement en décharge, (...) ou dans des cours d'eau, sans aucune forme de traitement ou de contrôle".

Or, selon les auteurs de ce rapport, "les coûts économiques de la dégradation de l'environnement, liés à la faible performance en matière de gestion des déchets, représentent près de 0,5% du PIB" annuel.

Le Maroc doit donc "renforcer ses capacités nationales en matière de traitement et de recyclage des déchets", assure l'IRES dans sa publication.

Le royaume, qui a accueilli en novembre la conférence internationale sur le climat (COP22), affiche d'ambitieux objectifs en terme de développement durable et d'énergies propres mais il connaît toujours d'importants problèmes de pollution dans les zones urbaines ou autour de ses pôles industriels.

Il existe encore de nombreuses décharges sauvages dans le pays, malgré les efforts des autorités pour améliorer la collecte des déchets.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG