Liens d'accessibilité

Le Soudan va ouvrir des "corridors humanitaires" pour aider le Soudan du Sud

  • VOA Afrique

Des véhicules de l'ONU passent par le Darfour, le 27 mars 2011.

Le Soudan a annoncé dimanche qu'il allait ouvrir des "corridors humanitaires" pour acheminer de l'aide alimentaire à des milliers de personnes au Soudan du Sud, un pays voisin frappé par la famine.

Le gouvernement du Soudan du Sud a déclaré en février l'état de famine dans plusieurs zones du pays. Plus de 100.000 personnes sont touchées, selon des organisations liées à l'ONU.

"Le gouvernement soudanais a donné son accord pour ouvrir des corridors humanitaires aux personnes affectées par la famine dans l'Unité et Bahr al-Ghazal", deux Etats du Soudan du Sud, a indiqué dans un communiqué la commission soudanaise pour l'aide humanitaire.

Ce couloir sera utilisé pour acheminer l'aide de la ville d'El Obeid, dans le centre du Soudan, à celle de Bentiu, dans l'Etat de l'Unité, a dit la commission, précisant que la présidence soudanaise avait ordonné la livraison de 10.000 tonnes de sorgho à travers ce corridor.

Les Nations unies ont salué la décision du gouvernement soudanais, soulignant que cela illustrait "l'engagement" de Khartoum à aider le peuple du Soudan du Sud.

Le président soudanais Omar el-Béchir avait ordonné en février aux autorités de faciliter la distribution de l'aide aux victimes de la faim dans le pays voisin.

Indépendant depuis 2011, le Soudan du Sud a plongé en décembre 2013 dans une guerre civile qui a fait des dizaines de milliers de morts et plus de trois millions de déplacés, malgré le déploiement de quelque 12.000 Casques bleus.

Plus de 300.000 Sud-Soudanais ont trouvé refuge au Soudan depuis le début de la guerre, selon le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Les organisations humanitaires ont déploré une famine "causée par l'homme", les combats ayant obligé nombre de Sud-soudanais à fuir leur foyer et fait chuter la production agricole.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG