Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Real entre en scène au Mondial des clubs avec Barcelone dans un coin de sa tête


Casemiro de Real Madrid, devant, jubile avec ses coéquipiers après avoir marqué le deuxième but de son équipe contre Manchester lors de la Supercoupe d’Europe au stade Philip II, à Skopje, 8 août 2017.

Regonflé par la fessée infligée samedi à Séville après des débuts moyens en championnat d'Espagne, le Real Madrid de Cristiano Ronaldo entre en piste mercredi en demi-finale du Mondial des clubs contre Al-Jazira, le modeste hôte du tournoi à Abou Dhabi.

Tant en raison du manque de notoriété de leur prochain adversaire que du calendrier qui les attend ensuite, les joueurs de Zinédine Zidane auront cependant déjà sûrement la tête au "clasico" face à Barcelone, le 23 décembre.

"C'est l'occasion d'offrir un titre de plus à nos supporteurs", a pourtant rappelé Sergio Ramos, le capitaine merengue. "Après un gros match contre Séville, nous arrivons très motivés. Il faut maintenant que l'on garde cet équilibre et cette efficacité."

​Alors qu'il vient de décrocher son 5e Ballon d'or, le Portugais CR7 tentera lui de devenir seul meilleur buteur d'un tournoi déjà remporté en 2014 et 2016. Actuellement, Ronaldo est, avec cinq réalisations, à égalité avec les Barcelonais Messi et Suarez.

Dans les rangs madrilènes, Zidane ne devrait prendre aucun risque avec l'ailier gallois Gareth Bale et le défenseur français Raphaël Varane, qui reviennent tout juste de blessure et sur lesquels il compte s'il veut réduire l'écart sur le leader catalan d'ici à la fin de l'année civile.

En face, la principale menace de l'équipe dirigée par le Néerlandais Henk Ten Cate se nomme Romarinho. En 2012, le Brésilien, déjà auteur de buts dans cette édition, avait d'ailleurs remporté l'épreuve avec les Corinthians.

Samedi, le vainqueur affrontera soit les Brésiliens du Gremio Porto Alegre soit les Mexicains de Pachuca.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG