Liens d'accessibilité

Le président mexicain Enrique Pena Nieto annule sa visite à Washington

  • VOA Afrique

Le président mexicaine Enrique Pena Nieto donne un discours devant son corps diplomatique, au Mexique, le 11 janvier 2017.

Prévue pour le 31 janvier 2017, le président mexicain Enrique Pena Nieto a annulé sa visite aux États-Unis après que Donald Trump lui ait conseillé de ne pas venir à Washington s'il ne comptait pas financer le mur entre les deux pays.

"Ce matin j'ai informé la Maison Blanche que je n'assisterai pas à la réunion de travail programmé mardi prochain avec @Potus", a écrit M. Pena Nieto dans un message sur Twitter. Quelques heures plus tôt, le président Trump avait lancé sur Twitter au président mexicain : "Si le Mexique n'est pas prêt à payer le mur, qui est vraiment nécessaire, ce serait mieux d'annuler la rencontre à venir".

"Les États-Unis ont 60 milliards de déficit commercial avec le Mexique. L'accord de NAFTA ne bénéficie qu'à un seul parti avec un grand nombre d'emplois et d'entreprises perdus. Si le Mexique ne veut pas payer pour le mur dont nous avons gravement besoin, alors cela serait mieux d'annuler la prochaine réunion", a tweeté Donald Trump sur son compte privé ce jeudi matin.

Mercredi, le président du Mexique avait expliqué qu'il ne financerait pas la construction. "Le Mexique ne croit pas aux murs. Je l'ai dit plusieurs fois : le Mexique ne paiera pour aucun mur" a-t-il réagi, devant la promesse du président américain de faire payer le mur par son voisin du sud.

Le nouveau président américain a par ailleurs signé un autre décret mercredi pour appliquer plus sévèrement la législation sur l'immigration. Il prévoit de réduire les financements fédéraux de Washington pour les quelque 200 "villes sanctuaires" aux Etats-Unis qui accueillent depuis des décennies des immigrés clandestins.

XS
SM
MD
LG