Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Tchad

Idriss Deby Itno en Israël

Netanyahu reçoit Idriss Deby Itno à Jérusalem (vidéo)
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:48 0:00

Benjamin Netanyahu reçoit Idriss Deby Itno à Jérusalem (vidéo)

Le président tchadien Idriss Déby Itno s'est rendu en Israël, une première historique pour le Tchad. Les deux pays n’entretenaient plus de relations diplomatiques depuis 1972.

Le président tchadien Idriss Déby Itno soutient que sa présence sur le sol hébreu traduit la volonté des dirigeants des deux pays de s’engager dans une nouvelle ère pour le rétablissement de la coopération diplomatique.

Selon certaines opinions, ce rapprochement ne devrait pas déboucher, dans l’immédiat, sur une reprise des relations diplomatiques, mais plutôt sur un renforcement de la coopération sécuritaire pour la lutte contre le terrorisme.

Selon le docteur Succès Masra, président du mouvement "Les transformateurs", ​"si c’est pour aller chercher les armes pour mater une partie de son propre peuple, je pense que ça ne vaut pas la peine parce que cette visite a lieu au moment où nos compatriotes qui sont dans le grand BET, le nord de notre pays, sont sous le coup de bombardements de tout bord".

"Les premiers éléments entre M. Déby et M. Netanyahu, les questions du développement sont occultées alors qu'un pays comme le nôtre qui a une grande partie de sa superficie désertique, on aurait pu s’inspirer d’Israël sur ces questions-là", souligne-t-il.

​Le politologue et enseignant chercheur Evariste Ngarlem Toldé estime que "cette visite pourrait s’expliquer par une situation un peu délétère sur le terrain militaire parce que qui dit Israël dit renseignement et armement et la visite du chef de l’Etat n’est pas anodine dans ce sens".

"Il se rend compte de plus en plus que ce sont les pays arabes qui soutiennent ceux qui le combattent et je crois que les relations entre le Tchad et les pays arabes connaitront dans les jours à venir une situation qui ne serait pas comme les années passées", analyse-t-il.

Pour l’ambassadeur de la paix de la Francophonie et des Nations Unies, Abdéraman Djasnabaille, la visite du chef de l’Etat en Israël rentre dans sa compétence dévolue par la constitution.

"Ca ne veut pas dire qu’Israël viendra intervenir", a-t-il déclaré, estimant "qu’il ne faut pas donner beaucoup d’importance à ce qui se passe au Nord".

"Les gens qui sont au Tibesti eux-mêmes disent qu’ils veulent protéger leur zone là où il y a de l’or", soutient-il, concluant "qu’il faut passer par le dialogue pour trouver une solution."

Toutes les actualités

L'UA exprime sa "consternation" après les morts à N'Djamena

Une manifestation dans la capitale du Tchad a conduit à plusieurs arrestations, le 6 février 2021.

L'Union africaine (UA) a exprimé vendredi sa "consternation" après "la perte de vies humaines civiles et parmi les forces de l'ordre" au Tchad lors d'une tentative d'arrestation d'un opposant, dans une déclaration du président tchadien de la Commission de l'UA.

Le 28 février, la police épaulée par des militaires lourdement armés et des blindés a tenté d'arrêter l'opposant Yaya Dillo, candidat à la présidentielle du 11 avril dont la candidature a été invalidée par la Cour suprême, à son domicile de N'Djamena.

M. Dillo était visé par deux mandats d'amener de la justice pour "diffamation et injures" à l'égard de l'épouse du président Idriss Déby Itno.

Le mouvement de M. Dillo, le Front nouveau pour le changement (FNC), a assuré dans un communiqué que cinq membres de la famille de l'opposant, dont sa mère, ont été tués par un corps d'élite de l'armée qui a "défoncé son portail avec un char blindé".

Une version contredite lundi par le ministre des Affaires étrangères Amine Abba Sidick devant le corps diplomatique: "un tir de l'intérieur visant les forces de l'ordre a atteint mortellement la mère de Yaya Dillo", a-t-il affirmé, ajoutant que deux militaires avaient été tués dans un blindé dans la cour de l'opposant.

Dans un communiqué, le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, "note que cet événement douloureux s'est déroulé à un mois des élections présidentielles dans le pays".

Il appelle "le gouvernement et l'ensemble des acteurs politiques à œuvrer résolument pour créer les conditions idoines pour la paix politique et civile afin d'assurer la tenue des élections dans un climat apaisé, dans le strict respect de la loi, de l’ordre et de la stabilité du pays".

Avant d'être élu à la tête de la Commission de l'UA en 2017, Moussa Faki Mahamat était un membre du gouvernement tchadien sous le président Déby.

Six candidats sont en lice pour l'élection présidentielle au Tchad dont M. Déby, qui dirige le pays d'une main de fer depuis 30 ans, fait figure de grandissime favori.

Bénin: le problème c'est le parrainage, selon Fatoumatou Zossou Batoko

Bénin: le problème c'est le parrainage, selon Fatoumatou Zossou Batoko
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:55 0:00

La Cour suprême du Tchad valide 10 candidatures pour la présidentielle

La Cour suprême du Tchad valide 10 candidatures pour la présidentielle
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:59 0:00

Le mariage des enfants au Sahel se développe rapidement

Le mariage des enfants au Sahel se développe rapidement
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:22 0:00

Yaya Dillo "a quitté son domicile"

Yaya Dillo "a quitté son domicile"
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:59 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG