Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le président élu mexicain va rencontrer trois ministres américains


Le président élu du Mexique Andres Manuel Lopez Obrador au cours d'une conférence de presse à Mexico, le 9 juillet 2018.

Trois ministres américains - dont le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo - ainsi que le gendre du président Donald Trump, Jared Kushner, vont se réunir vendredi avec le président élu mexicain, Andrés Manuel Lopez Obrador, dans la modeste maison qui lui sert de bureau à Mexico.

Le vétéran de gauche qui a remporté le 1er juillet une victoire historique a indiqué qu'il rencontrerait le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, la ministre américaine à la Sécurité intérieure Kirstjen Nielsen, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et le conseiller du président Trump, Jared Kushner.

"Nous remercions le président Donald Trump pour son attitude respectueuse et son intérêt pour qu'il y ait de la compréhension entre les peuples et les gouvernements du Mexique et des Etats-Unis", a commenté Lopez Obrador aux journalistes.

>> Lire aussi : Un juge accorde un délai à l'administration Trump pour réunir les familles

"C'est une délégation du plus haut niveau ce qui est un bon signal", a souligné de son côté Marcelo Ebrard, qui a été choisi par Lopez Obrador pour occuper le poste de ministre des Affaires étrangères dans son futur gouvernement.

M. Lopez Obrador, qui prendra ses fonctions le 1er décembre prochain, a reconnu que la modeste maison qui abrite ses bureaux, dans le quartier branché de Roma, était un lieu inhabituel pour accueillir une rencontre d'un tel niveau.

"Mon bureau est juste derrière. Il n'est pas très grand car le prochain gouvernement ne veut pas de bureaux ostentatoires", a-t-il dit aux journalistes.

La maison, dotée d'un système de sécurité minimaliste, attire jour et nuit des dizaines de sympathisants qui veulent le féliciter ou lui demander de l'aide.

Le président élu mexicain, qui s'est engagé à réduire son salaire, à ne pas utiliser de jets privés pour se déplacer et à transformer la résidence présidentielle en centre culturel, refuse également d'être protégé par des gardes du corps.

Des discussions sont toutefois en cours avec les services de sécurité américains pour organiser la rencontre, a précisé M. Ebrard.

Lopez Obrador a indiqué que ses futurs ministres des Finances, de l'Economie et de la Sécurité intérieure seront présents, ainsi que celui qu'il a choisi pour mener la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna).

M. Pompeo rencontrera également le président Enrique Pena Nieto, au cours de cette visite officielle d'une journée à Mexico.

Malgré leurs différences idéologiques, M. Lopez Obrador et M. Trump ont exprimé leur intention de développer une bonne relation mutuelle.

M. Lopez Obrador a invité Donald Trump à son investiture le 1er décembre. Il a également proposé au président américain de "réduire les migrations" et "d'améliorer la sécurité", M. Trump saluant de son côté une "bonne discussion" téléphonique.

"Je crois qu'il va essayer de nous aider sur la frontière", a dit le locataire de la Maison Blanche, qui a promis de faire construire un mur entre les Etats-Unis et le Mexique.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG