Liens d'accessibilité

Le parti anti-immigration finlandais élit un président de la ligne "dure"


Jussi-Halla-aho, un eurosceptique défendant une ligne dure sur l'immigration qui pourrait remettre en question la participation du parti au gouvernement de coalition, a été élu samedi 10 juin 2017 à la tête du parti des Vrais Finlandais (droite anti-immig

Jussi-Halla-aho, un eurosceptique défendant une ligne dure sur l'immigration qui pourrait remettre en question la participation du parti au gouvernement de coalition, a été élu samedi à la tête du parti des Vrais Finlandais (droite anti-immigration).

Jussi Halla-aho, 46 ans, condamné par le passé pour des propos islamophobes, remplace à la tête du parti Timo Soini, dirigeant historique considéré comme plus modéré et actuellement ministre des Affaires étrangères.

La participation des Vrais Finlandais, dont Timo Soini, à la coalition de gouvernement avec le Centre et les conservateurs a coûté cher au parti qui a chuté de 17,7% des voix aux législatives de mai 2015, à 8,4% des intentions de vote, selon un sondage publié en février par Taloustutkimus.

"Si nous voulons regagner la confiance des électeurs, nous devons faire les choses autrement et mieux", a déclaré M. Hallo-aho dans un discours retransmis par les télévisions lors du Congrès du parti qui s'est tenu dans l'ouest de la Finlande, à Jyvaskyla.

"Nous devons être plus agressifs et clairs de nos jours, et mettre sur la table des sujets qui nous différencient des autres partis", a-t-il ajouté, en faisant allusion à l'immigration et au multiculturalisme.

Halla-aho, l'un des eurodéputés les plus à droite du groupe Conservateurs et réformistes européens au Parlement européen, a remporté 949 suffrages sur 1845 face à son adversaire Sampo Terho (629 voix), qui était le candidat privilégié par les cadres du parti.

Le nouveau président du parti a déclaré qu'il pousserait les deux autres formations de la coalition gouvernementale à prendre des mesures plus fermes sur l'immigration, ce qui peut pousser le parti des Vrais Finlandais à quitter le gouvernement.

Le parti du Centre du Premier ministre Juha Sipila, et les conservateurs, sont tous les deux des partis pro-européens qui ont pris des mesures d'économie dans l'objectif de stimuler la croissance et réformer le marché du travail.

Hallo-aho a déclaré qu'il rencontrerait Juha Sipila la semaine prochaine et que les conservateurs auraient besoin du soutien de son parti pour mettre en oeuvre les décisions sur les réformes sociales et de santé.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG