Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le nouveau gouvernement togolais vise l'inclusion: 1 membre sur 3 est une femme


Des femmes chantent des slogans soutenant le président togolais Faure Gnassingbe durant un meeting de campagne à Dapaong, dans le nord du Togo, le 16 février 2020. (Photo by PIUS UTOMI EKPEI / AFP)

Quatre jours après la nomination de la Première ministre, le nouveau gouvernement togolais a été rendu public jeudi. Il compte au total 33 portefeuilles ministériels dont 10 occupés par des femmes. La grande surprise émane du ministère des armées.

Depuis 2009, c’est la première fois qu'un ministre est désigné au portefeuille des armées.

Rattaché à la présidence depuis 11 ans, ce département ministériel est désormais détenu par Essozimna Marguérite Gnakadé. C’est la première fois qu’une femme est nommée à ce poste stratégique. Ce qui a surpris plus d’un et suscité la fierté des organisations de promotion des droits des femmes.

Après la nomination historique d’une femme Premier ministre, Victoire Tomegah Dogbé, 10 autres femmes ministres vont travailler à ses côtés pour, selon le nouveau directeur de la communication de la présidence, Kouessan Yovodévi, renforcer la lutte contre la pauvreté dans un contexte inclusif.

Les habitués comme Payadowa Boukpéssi, Gilbert Bawara, Yark Damehane, Robert Dussey, ou encore Cina Lawson ont répondu de nouveau présent. On relèvera aussi la présence de jeunes dans ce gouvernement.

Enfin, on note aussi la réouverture du poste de porte-parole de la République.

XS
SM
MD
LG