Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Nigeria a lancé la nouvelle version de sa monnaie numérique eNaira


Le président nigérian Muhammadu Buhari a officiellement lancé la nouvelle version de la monnaie numérique à Abuja, le 25 octobre 2021. (VOA/Gilbert Tamba)

Le Nigeria a lancé officiellement lundi une nouvelle version numérique de sa monnaie, le eNaira, a annoncé le président Muhammadu Buhari. Abuja indique que cette crypto-monnaie permet d'économiser sur les coûts d'impression et de distribution en espèces.

Les autorités nigérianes espèrent tirer parti de la popularité de la crypto-monnaie afin de mieux surveiller les transactions en devises numériques, freiner les échanges sur le marché noir du naira et également aider à intégrer des millions de Nigérians dans le secteur bancaire.

"Je pense que sur le plan international, ça aura un impact sur l’économie du pays. Même au niveau national, les transactions et transferts seront plus faciles pour l’intérêt des citoyens", estime un Nigérian.

Un autre pense que "c’est une bonne innovation. Mais la seule difficulté qu’on pourrait avoir dans les jours à venir pour la bonne marche de cette monnaie sera le problème d’électricité".

Mais d’autres disent n’avoir aucune information sur cette nouvelle monnaie numérique.

"Je pense que le gouvernement doit sensibiliser les gens. Son introduction par la Banque centrale est certainement une bonne chose pour le pays".

Les autorités et les experts affirment que la monnaie numérique eNaira va faciliter les transactions monétaires et améliorer la valeur à long terme de la monnaie nigériane qui a atteint sa valeur la plus basse depuis 2003.

Depuis quelques années, la Banque centrale du Nigeria s'inquiète de l'impact des crypto monnaies sur son économie, arguant qu'elles pourraient être utilisées pour le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Le pays est aussi connu pour les arnaqueurs sur internet.

Avec ce lancement, les Nigérians pourront tout simplement télécharger l'application eNaira et alimenter leurs portefeuilles mobiles en utilisant leurs comptes bancaires. Le pays fait figure de pionnier sur le continent, aux côtés du Ghana qui teste depuis septembre son e-Cedi. Les cryptomonnaies sont très utilisées au Nigeria, classé en 2020 troisième utilisateur de monnaies virtuelles au monde après les États-Unis et la Russie.

XS
SM
MD
LG