Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le ministre palestinien des Affaires étrangères à La Haye pour des entretiens à la CPI


Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Maliki lors d'une conférence de presse à Paris le 31 octobre 2011

Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Maliki était attendu lundi aux Pays-Bas avant des entretiens mardi avec la procureure générale de la Cour pénale internationale (CPI) sur la situation dans les territoires palestiniens, a annoncé l'ambassade palestinienne à La Haye.

M. Maliki rencontrera la procureure Fatou Bensouda une semaine après les manifestations dans la bande de Gaza au cours desquelles 62 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens. Des dizaines de milliers de Palestiniens avaient alors manifesté le long de la frontière avec Israël contre le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem.

M. Maliki informera Mme Bensouda de la situation dans les territoires palestiniens, et "soumettra une demande de saisine" de la CPI sur la question des colonies juives dans les territoires palestiniens, a indiqué l'ambassade palestinienne.

Il tiendra ensuite une conférence de presse, avant de rencontrer plus tard mardi le ministre néerlandais des Affaires étrangères Stef Blok.

La semaine dernière, Fatou Bensouda avait assuré qu'elle suivait de près les violences à Gaza et promis de "prendre toute mesure appropriée".

"Mon équipe suit attentivement les développements sur place et examine tout crime présumé qui pourrait être du ressort" de la CPI, avait-elle déclaré à l'AFP.

Elle avait demandé à "tous les protagonistes de s'abstenir d'aggraver cette situation" et à l'armée israélienne "d'éviter d'user de la force de manière excessive".

L'Autorité palestinienne a rejoint la CPI en janvier 2015. La Cour est compétente pour juger les crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Israël, pour sa part, a signé le traité de la CPI mais ne l'a jamais ratifié.

A la demande des Palestiniens, Mme Bensouda avait ouvert en 2015 une enquête sur des crimes présumés commis lors de la guerre à Gaza en 2014. Une enquête préliminaire menée par la CPI est en cours.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG