Liens d'accessibilité

Le directeur d'un hebdomadaire indépendant placé en garde à vue au Tchad


Un vendeur tient des journaux sur une rue de N’Djamena, 12 avril 2016.

Le directeur de publication d'un hebdomadaire indépendant au Tchad a été convoqué mardi par la police à N'Djamena et placé en garde à vue, selon des sources concordantes.

Juda Allahodoum, directeur de publication du journal "Le Visionnaire", a été "arrêté a la suite d'une plainte du parquet" après la parution d'un article en une consacré à une affaire de détournement présumé d'immatriculation d'avion, a indiqué à l'AFP une source policière, s'exprimant sous couvert d'anonymat.

"La parution de cet article est une entrave à l'enquête ouverte par la justice" sur cette affaire d'immatriculation d'un Airbus A340 américain aujourd'hui utilisé à Damas par la compagnie nationale du régime syrien, après avoir été immatriculé au Tchad.

Plusieurs haut-responsables, dont la ministre de l'Aviation civile et des dirigeants de l'Autorité de l'aviation civile (ADAC) ont été limogés et interrogés par la police dans le cadre de cette affaire, qui défraye la chronique depuis plusieurs jours au Tchad.

Dans un communiqué de presse, le Patronat de la presse tchadienne (PPT) a dénoncé "avec la dernière énergie la manière répressive et liberticide dont M. Allahodoum (président de cette même organisation) est gardé à vue".

Répondant à une convocation de la police judiciaire, le directeur de publication du "Visionnaire" n'a "pas été auditionné et a été purement et simplement transféré à la coordination de la PJ, où toutes les visites lui sont interdites", y compris celles de son avocat, selon le PPT.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG