Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le cyclone Éloïse a fait au moins 12 morts et 8.000 déplacés en Afrique australe


Véhicules submergés à Beira, Mozambique, après le passage du cyclone Eloise, le 23 janvier 2021.

Le cyclone Éloïse qui s’est abattu sur le Mozambique samedi a fait au moins 12 morts dans la sous-région de l’Afrique australe, a-t-on appris lundi de source officielle.

Le cyclone a touché terre dans la province de Sofala au centre du pays, avec vents violents, pluies et inondations qui ont causé d’importants dégâts matériels, détruisant notamment des bâtiments et des vastes étendues de terres agricoles.

Éloïse s'est ensuite transformée en tempête tropicale pour déverser des pluies sur le Zimbabwe, eSwatini (ex-Swaziland), l'Afrique du Sud et le Botswana.

Six personnes ont été tuées au Mozambique, a indiqué l'Institut national pour la gestion et la réduction des risques de catastrophes (INGD) du pays, tandis que le nombre de personnes déplacées s'élève à plus de 8 000. Les maisons, les cultures et les infrastructures ont également été endommagées, inondées ou détruites.

Des habitations inondées dans le quartier de Macurungo, près de la ville de Beira, au Mozambique.
Des habitations inondées dans le quartier de Macurungo, près de la ville de Beira, au Mozambique.

Le bilan des inondations à eSwatini s'élève à deux morts, selon la police, alors que trois personnes auraient été tuées au Zimbabwe et une à Madagascar. Les pluies incessantes, bien qu'elles soient légères, menacent de causer de nouvelles inondations.

"Les pluies commencent à diminuer lentement", a déclaré Puseletso Mofokeng, prévisionniste principal du service météorologique sud-africain.

"Mais nous allons continuer à envisager la possibilité d'inondations ... en raison du sol déjà sursaturé", a-t-il déclaré.

L'autorité nationale de la gestion des eaux du Zimbabwe a également averti que les barrages débordaient et pouvaient provoquer des inondations plus en aval.

Au centre du Mozambique, Eloïse a aggravé les inondations existantes, avec des villages et des terres agricoles submergés par les eaux suite au débordement des bassins.

Selon M. Mofokeng, Eloïse devrait se déplacer demain vers le sud-ouest du Botswana, où elle provoquera de fortes pluies. D'autres averses sont également attendues en Afrique du Sud dans les prochains jours.

XS
SM
MD
LG