Liens d'accessibilité

Le chef de l'Otan salue la défaite de l'EI à Raqa


Le chef de l'Otan Jens Stoltenberg, au centre, accompagné du président roumain Klaus Iohannis et du colonel roumain Daniel Cristian Dan, à droite, lors d’une visite à la brigade multinationale à Craiova, Roumanie, 9 octobre 2017.

Le chef de l'Otan Jens Stoltenberg a salué jeudi la défaite de l'organisation Etat islamique (EI) dans son fief syrien de Raqa, dont s'est emparée une force arabo-kurde soutenue par Washington, la qualifiant d'"importante étape" dans la lutte anti-jihadistes.

Après une bataille de plus de quatre mois, et grâce au soutien des bombardements intenses de la coalition internationale dirigée par Washington, l'alliance arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS) a capturé mardi la ville considérée comme la "capitale" de l'EI en Syrie depuis 2014.

"Je félicite la coalition internationale (...) pour la libération de Raqa, une importante étape dans notre lutte contre l'EI", s'est félicité M. Stoltenberg dans un communiqué publié à l'issue d'un entretien avec Brett McGurk, l'envoyé spécial américain auprès de la coalition internationale en Syrie et en Irak, au siège de l'Alliance atlantique à Bruxelles.

"L'EI a perdu plus de 85% du territoire qu'il a tenu sous son contrôle, et il est en fuite. Mais nous devons poursuivre nos efforts conjoints pour vaincre le terrorisme", a plaidé le secrétaire général de l'Alliance.

L'Otan a déployé des avions de surveillance Awacs à l'appui de la coalition internationale anti-EI, mais ceux-ci se limitent à l'espace aérien allié en Turquie et dans certaines zones de la Méditerranée.

L'Otan, dont tous les Etats membres font partie de la coalition à titre individuel, ne joue aucun rôle opérationnel dans ce cadre.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG