Liens d'accessibilité

Le chef de l'opposition britannique Corbyn appelle Theresa May à démissionner

  • VOA Afrique

Le chef du parti travailliste britannique Jeremy Corbyn, au gauche, rend visite au camp de migrants de Calais, samedi 23 janvier 2016.

Le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn a appelé lundi à la démission de la Première ministre Theresa May après la série d'attentats au Royaume-uni en raison des réductions d'effectifs policiers qu'elle a opérées.

Interrogé sur ITV News pour savoir s'il soutenait les appels à la démission de Theresa May, M. Corbyn a répondu: "oui, effectivement,parce qu'il y a eu des appels lancés par beaucoup de gens responsables qui sont très inquiets qu'elle ait été au ministère de l'Intérieur pendant tout ce temps et décidé ces réductions dans les effectifs policiers".

Relancé sur le sujet, M. Corbyn a ajouté: "nous avons une élection jeudi et c'est sans doute l'occasion de s'en occuper".

La Première ministre est critiquée depuis l'attentat-suicide de Manchester, le 22 mai, pour avoir réduit de 20.000 hommes les effectifs policiers du pays lorsqu'elle était ministre de l'Intérieur (2010-2016).

Elle s'est défendue à plusieurs reprises en affirmant notamment avoir "protégé les budgets de la police contre-terroriste".

La police britannique a procédé lundi à de nouvelles arrestations dans l'enquête sur l'attentat de Londres qui a fait sept morts et des dizaines de blessés samedi soir, à quelques jours des élections législatives.

Comme les deux précédentes attaques en mars à Londres et le 22 mai à Manchester, l'attentat a été revendiqué par le groupe Etat islamique, contre qui le Royaume-Uni a effectué ces dernières années des raids aériens en Irak et en Syrie.

Theresa May a annoncé le maintien des élections législatives prévues pour jeudi, qui doivent renouveler la chambre des Communes au moment où le Royaume-Uni s'apprête à négocier le Brexit. Après 24 heures d'interruption, la campagne a repris lundi.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG