Liens d'accessibilité

Le Barça déroule pour accueillir Coutinho

  • VOA Afrique

Le milieu de terrain brésilien de Liverpool, Philippe Coutinho, fêtera son deuxième but lors du match de football du Groupe E de l'UEFA Champions League entre Liverpool et le Spartak Moscou à Anfield, Liverpool, dans le nord-ouest de l'Angleterre le 6 décembre 2017.

Tapis rouge pour Philippe Coutinho ! Le FC Barcelone a déroulé contre Levante (3-0) dimanche pour conserver sa belle avance en tête du Championnat d'Espagne et accueillir au mieux le milieu offensif brésilien, arrivé samedi de Liverpool après un transfert astronomique.

Alors que Coutinho doit être présenté lundi et attendra encore quelques jours pour disputer son premier match, les Barcelonais ne se sont pas laissés distraire par le mercato: lors de cette 18e journée, ils se sont imposés sur une volée de Lionel Messi (12e), une reprise déviée de Luis Suarez (38e) et un but de Paulinho sur une offrande de Messi (90e+2).

D'ailleurs, bien que présent à Barcelone, Coutinho n'était pas en tribune au Camp Nou pour observer ses nouveaux partenaires. Comme si le club catalan ne souhaitait pas perturber la belle mécanique d'une équipe invaincue cette saison en Liga et solidement installée en tête du classement.

>> Lire aussi : Le Brésilien Coutinho officiellement au Barça

Avec ce succès, le Barça (1er, 48 pts) garde neuf longueurs d'avance sur l'Atletico Madrid (2e, 39 pts) et onze sur Valence (3e, 37 pts). Le Real Madrid (4e, 31 pts) se déplaçait à Vigo dimanche soir pour éviter d'être distancé (20h45/19h45 GMT).

Vu sa belle dynamique actuelle, quel besoin Barcelone avait-il de dépenser autant pour Coutinho ? Selon la presse espagnole, le club a dû débourser 120 M EUR + 40 M EUR de bonus pour l'international brésilien (25 ans), soit le troisième transfert le plus onéreux de l'histoire.

Coutinho pour rester au sommet

Mais c'est précisément pour rester au sommet que le Barça nécessite le petit milieu offensif: célèbre pour son centre de formation qui a fait éclore une génération dorée (Messi, Iniesta, Xavi, Busquets...), le Barça a vu l'afflux de jeunes pousses se tarir et courait le risque de vieillir avec ses cadres, la plupart trentenaires.

En outre, l'argent n'est pas un problème pour un club parmi les plus riches du monde (708 M EUR de chiffre d'affaires en 2016/17), qui dispose de solides revenus en droits TV (146 M EUR en 2016-2017) ou en marketing, et qui a en outre encaissé 222 M EUR en laissant échapper Neymar au Paris SG l'été dernier.

>> Lire aussi : Coutinho, premier dossier chaud du mercato

Les médias espagnols rapportent que si Messi a accepté récemment de prolonger jusqu'en 2021, c'est aussi parce qu'il a obtenu des assurances que le Barça resterait compétitif.

Avec Coutinho, ce sera sans doute le cas. Mais en attendant l'intégration du Brésilien, arrivé blessé à une cuisse et probablement indisponible encore dix à quinze jours, l'autre recrue phare du Barça s'appelle Ousmane Dembélé.

L'ailier français, transféré de Dortmund en août pour 105 M EUR + 42 M EUR de bonus, a vu son intégration ralentie par une grave blessure. Mais il a repris la compétition cette semaine et il a été relancé comme titulaire plus tôt que prévu dimanche.

Une Marseillaise pour Dembélé

"Dembouz", parfois maladroit, a notamment expédié deux frappes brûlantes (14e, 25e). Et avant de sortir sous l'ovation du Camp Nou (67e), qui lui a réservé une Marseillaise, le Français a été impliqué sur l'ouverture du score.

Il a décalé au départ de l'action Sergi Roberto avant que Messi, servi par Jordi Alba, n'adresse une volée du gauche entrée avec l'aide du poteau (12e). Soit le 16e but en 18 matches de Liga cette saison pour le "pichichi" (meilleur buteur) Messi, époustouflant passeur décisif pour Paulinho en fin de match.

Si Levante a eu des occasions, forçant l'excellent gardien barcelonais Marc-André ter Stegen à s'employer (47e, 65e), le Barça s'était auparavant mis à l'abri sur un enchaînement superbe de Suarez: contrôle pied gauche, volée pied droit déviée en lucarne par un adversaire (38e).

Bref, une après-midi sans frayeur pour les Catalans, qui peuvent désormais se tourner vers la grande affaire du début de semaine: la présentation de Philippe Coutinho, attendu lundi à la mi-journée au Camp Nou après la traditionnelle visite médicale et la signature de son juteux contrat.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG