Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Lancement de la Semaine de l'Emploi Jeunes en Côte d'Ivoire


Vue sur la ville d'Abidjan, Côte d'Ivoire, 8 octobre 2017.

La lutte contre le chômage des jeunes est une priorité pour le gouvernement ivoirien, qui vient d'organiser la 3e édition de la semaine de l'emploi des jeunes, misant sur l'agro-industrie.

En dépit des bons chiffres qu'affiche l'économie ivoirienne, le chômage reste une préoccupation majeure pour le gouvernement ainsi que pour des milliers de jeunes diplômés en quête de travail.

Reportage de Georges Ibrahim Tounkara, correspondant à Abidjan pour VOA Afrique
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:43 0:00

Pour ces jeunes, cette semaine de l'emploi est une occasion de s'informer des opportunités qu'offre le marché de l'emploi.

"Le marché de l'emploi, ce n'est pas facile en Côte d'Ivoire", souligne Bali Elisée, étudiant à Abidjan. "Les dirigeants africains doivent mettre un accent particulier sur cette question. C'est le manque d’emplois qui pousse les jeunes à l'immigration clandestine. C'est vrai que la fonction publique ne peut pas embaucher tout le monde, mais, il faudrait que l'Etat joue sa partition en faisant par exemple des réductions d'impôts aux entreprises qui recrutent des jeunes".

Coulibaly Daouda à Abidjan, le 12 avril 2018. (VOA/Georges Ibrahim Tounkara)
Coulibaly Daouda à Abidjan, le 12 avril 2018. (VOA/Georges Ibrahim Tounkara)

​Coulibaly Daouda, en quête de financement pour un projet agricole, explique qu'il y a "un véritablement problème de financement" car il n'y a "pas de souplesse dans l'acquisition des financements auprès des banques".

"les modalités sont difficiles à supporter et c’est un problème pour nous les jeunes. Autre problème, tout le monde pense que c’est à l’Etat de trouver du travail à tout le monde. Nous sommes dans un système hérité de la colonisation et qui n’a pas fait la promotion de la culture de l’entreprenariat", estime-t-il.

Bali Elisee et Carine Bomisso à Abidjan, le 12 avril 2018. (VOA/Georges Ibrahim Tounkara)
Bali Elisee et Carine Bomisso à Abidjan, le 12 avril 2018. (VOA/Georges Ibrahim Tounkara)

Certains jeunes comme Carine Bomisso, déplorent les difficultés à trouver un stage de perfectionnement dans les entreprises.

"Qu'on nous permette au moins d'avoir des stages dans les entreprises pour acquérir de l'expérience. Il y a beaucoup de difficultés à trouver un simple stage. Sans expérience, on ne peut rien faire. Avec deux ou trois stages, on peut déjà avoir une petite expérience, et même penser à créer sa propre entreprise".

La Côte d’Ivoire veut faire de l'agro-industrie l'un des principaux pourvoyeurs d'emplois pour les jeunes diplômés; d'où le thème retenu pour cette semaine de l'emploi: "L’agriculture, secteur d’avenir pour l’emploi et l’entreprenariat des jeunes".

Quant à la Banque Africaine de Développement, la BAD, partenaire de l'évènement, elle a décidé d’appuyer ses pays-membres en vue de la création de 25 millions d'emplois-jeunes sur la période 2016-2025.

Georges Ibrahim Tounkara, correspondant à Abidjan

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG