Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Monde

L'Afghanistan et le Nigeria "pays les plus corrompus du monde" selon Cameron

Le Président de la Chambre des communes John Bercow, à gauche, le Premier ministre britannique David Cameron, au centre, serre la main de la reine Elizabeth de Grande-Bretagne lors d'une réception à Buckingham Palace pour marquer le 90ème anniversaire de la la Reine, à Londres, le mardi 10 mai 2016. (Paul Hackett/Pool Photo via AP)

Deux jours avant d'accueillir un sommet anti-corruption, le Premier ministre britannique David Cameron a qualifié mardi le Nigeria et l'Afghanistan comme étant "peut-être les deux pays les plus corrompus du monde", lors d'un aparté avec la reine saisi par une caméra indiscrète.

"Les dirigeants de plusieurs pays extraordinairement corrompus vont venir en Grande-Bretagne", a glissé le Premier ministre à la reine Elizabeth II lors d'une réception à Buckingham Palace pour célébrer le 90e anniversaire de la monarque.

"Le Nigeria et l'Afghanistan, peut-être les deux pays les plus corrompus du monde", a-t-il ajouté, alors que le président nigérian Muhammadu Buhari et son homologue afghan Ashraf Ghani sont tous deux attendus au sommet anti-corruption à Londres jeudi.

Ces déclarations, aux allures de gaffe diplomatique, ont été captées par les caméras de la chaîne ITV News et diffusées sur Twitter par le rédacteur en chef adjoint du service politique, Chris Ship.

Downing Street a refusé de commenter les conversations du Premier ministre avec la reine, mais a fait remarquer que les présidents afghan et nigérian reconnaissaient des problèmes de corruption dans leurs pays respectifs dans un ouvrage publié à l'occasion du sommet.

Selon les services de David Cameron, M. Ghani écrit ainsi dans sa contribution que l'Afghanistan était "l'un des pays les plus corrompus du monde" alors que M. Buhari y déplore que la corruption était devenu un "mode de vie" dans son pays.

Selon le dernier classement des pays les plus corrompus de l'ONG anti-corruption Transparency International, l'Afghanistan est particulièrement mal classé (166e sur 168) et le Nigeria figure à la 136e place.

Ce n'est pas la première fois que David Cameron se retrouve dans l'embarras après des propos tenus en privé mais filmés par les caméras de télévision.

En septembre 2014, il avait raconté à l'ancien maire de New York Michael Bloomberg que la reine avait "ronronné de contentement au téléphone" en apprenant que les Ecossais avaient rejeté l'indépendance quelques jours plus tôt.

Il avait dû présenter dès le lendemain ses plus humbles excuses pour avoir trahi la sacro-sainte confidentialité des discussions entre l'exécutif et la souveraine.

Avec AFP

Toutes les actualités

Coronavirus : plus de 20.000 cas déclarés en Amérique latine

Un voyageur, portant un masque pour éviter le coronavirus, arrive à l'aéroport international de Guarulhos à Guarulhos, État de Sao Paulo, Brésil, le 27 février 2020. (Photo: REUTERS / Amanda Perobelli)

L'Amérique latine et les Caraïbes ont franchi mercredi la barre des 20.000 cas déclarés de Covid-19, selon un décompte établi par l'AFP à partir des informations fournies par les gouvernements et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

A 16H30 GMT mercredi, le nombre de cas déclarés était de 20.081 et le nombre de morts s'élevait à 537.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

L'Amérique latine et les Caraïbes avaient franchi la barre des 10.000 cas confirmés de Covid-19 le 27 mars. Ce chiffre a donc doublé en cinq jours.


A titre de comparaison, en Espagne et en Italie, deux des pays les plus touchés par la pandémie de coronavirus, les cas doublaient la semaine dernière tous les deux ou trois jours et doublent désormais tous les trois ou quatre jours.

Le premier cas en Amérique latine avait été enregistré le 26 février au Brésil, un pays de 210 millions d'habitants. Le géant sud-américain est désormais le pays le plus touché, avec 5.717 cas dont 201 décès.

L'Amérique latine et les Caraïbes ont franchi mercredi la barre des 20.000 cas déclarés de Covid-19, selon un décompte établi par l'AFP à partir des informations fournies par les gouvernements et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

A 16H30 GMT mercredi, le nombre de cas déclarés était de 20.081 et le nombre de morts s'élevait à 537.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

L'Amérique latine et les Caraïbes avaient franchi la barre des 10.000 cas confirmés de Covid-19 le 27 mars. Ce chiffre a donc doublé en cinq jours.

A titre de comparaison, en Espagne et en Italie, deux des pays les plus touchés par la pandémie de coronavirus, les cas doublaient la semaine dernière tous les deux ou trois jours et doublent désormais tous les trois ou quatre jours.

Le premier cas en Amérique latine avait été enregistré le 26 février au Brésil, un pays de 210 millions d'habitants. Le géant sud-américain est désormais le pays le plus touché, avec 5.717 cas dont 201 décès

ll est suivi par l'Equateur (2.748, 93) et la République dominicaine (1.284, 57). Viennent ensuite le Mexique (1.215, 29), le Panama (1.181, 30), tandis que l'Argentine enregistre 1.054 contamination et 27 décès.

Des mesures de confinement obligatoire ont ainsi été mises en place dans de très nombreux pays latino-américains, notamment au Pérou, au Venezuela, en Argentine, en Colombie, en Bolivie, au Salvador et au Panama. Des couvre-feux aux horaires étendus ont également été décrétés dans plusieurs pays.

Les frontières sont fermées dans la quasi-totalité de la région.

Dans le monde, la pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 45.719 morts depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 19H00 GMT.

L'OMS a alerté sur la progression "quasi-exponentielle" de la pandémie, alors que le nombre de décès a plus que doublé en une semaine.

Le coronavirus a fait au moins 43.000 morts et plus de 870.000 dans le monde

Le coronavirus a fait au moins 43.000 morts et plus de 870.000 dans le monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:22 0:00

Coronavirus: le G20 viendra en aide aux pays pauvres

Coronavirus: le G20 viendra en aide aux pays pauvres
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:30 0:00

Distanciation sociale: les experts ont répondu aux questions du public

Distanciation sociale: les experts ont répondu aux questions du public
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:17 0:00

Le bilan de la pandémie de nouveau coronavirus s'est de nouveau alourdi

Le bilan de la pandémie de nouveau coronavirus s'est de nouveau alourdi
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:19 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG